La toute première maison de Barbie, à taille humaine, a ouvert ses portes ce jeudi à Berlin en Allemagne. Les Femen ont profité de cette inauguration pour manifester contre ce "cliché sexiste" de la femme modèle. Photos.

Barbie, nouvelle ennemie des Femen

L’inauguration de la maison de Barbie, baptisée "Dreamhouse Experience", hier en Allemagne, à Berlin, a conduit une dizaine d’Allemands à manifester leur dégout pour cette poupée qui, selon eux, prône des valeurs sexistes. Parmi eux, quelques Femen. L’une d’entre elles a particulièrement fait le buzz, debout sur une fontaine rose en forme de chaussure à talon, elle brandissait une Barbie sur un crucifix, auquel elle a mis le feu. Sur sa poitrine un message : "La vie en plastique n’est pas fantastique", référence à la chanson "Barbie Girl", succès des années 90. Les activistes ont confié protester "parce que Barbie ne pourrait pas survivre avec une telle physionomie. Elle est devenue un modèle pour de nombreuses fillettes et cela n'est pas sain." Elles ont aussi rajouté : "On insiste trop sur le fait d'être toujours plus belle et cela met une pression affreuse sur les filles. Du coup, elles gâchent les capacités dont elles disposent pour être heureuses ou pour réussir à l'école."

© AFP