Furieux à cause du nouveau plan de réduction des effectifs présenté ce lundi, des salariés d’Air France s’en sont violemment pris au directeur général adjoint en charges des ressources humaines Xavier Broseta et au directeur de la compagnie aérienne à Orly, Pierre Plissonnier. Les images sont impressionnantes.

Deux dirigeants d’Air France molestés par des salariés

© AFP

Alors que la direction d’Air France présentait ce lundi matin son plan de réduction des effectifs en comité central d’entreprise (CEE), le directeur général adjoint en charges des ressources humaines Xavier Broseta et le directeur de la compagnie aérienne à Orly, Pierre Plissonnier ont été violemment pris à partie par des salariées en colère. Ces derniers ont fait irruption dans la salle où se tenait le CEE, au siège de la compagnie à Roissy, et ont physiquement attaqué des membres de la direction. Face à la violence des coups, Xavier Broseta et Pierre Plissonnier dû être exfiltrés par les services de sécurités. Leur sortie a été immortalisée par les agences de presse. Sur les images ont peut ainsi les voir l’air hagard, les cheveux ébouriffés et surtout, les vêtements arrachés. le directeur général adjoint en charges des ressources humaines a même dû escalader un grillage torse nu pour échapper aux manifestants (cf. photo ci-dessus).  

 

La direction d’Air France a "condamné fermement" ces violences et prévenu qu’une "plainte sera déposée pour violences aggravées". Ces violences physiques sont "inacceptables" et méritent des sanctions a  de son côté déclaré Alain Vidalies, le secrétaire d'État chargé des Transports, tandis que le Premier ministre Manuel Valls s'est également dit "scandalisé". Frédéric Gagey, le PSG d’Air France a quant à lui réussi à éviter les coups en quittant la salle avant qu’elle ne soit envahie par les salariés en colère, ont indiqué des responsables syndicaux à Reuters.