Les militantes du mouvement féministe Femen, connues pour leurs actions et leurs manifestations seins nus, ont mené un action conjointe, jeudi 29 août, devant les ambassades d'Ukraine à Paris, Berlin, Madrid et Bruxelles. Cette protestation intervient contre "la dictature et la répression politique", après la fermeture de leur bureau dans le centre de Kiev suite à une enquête criminelle pour possession d'armes illégales. Selon une porte-parole, cette découverte serait "une provocation". Elle estime que les armes ont été introduites pendant leur absence.

Militantes Femen devant l'ambassade d'Ukraine à Paris

La police ukrainienne a affirmé mardi 27 août avoir découvert des armes dans les locaux kiéviens des Femen. La police a annoncé avoir reçu un message anonyme disant qu'un engin explosif avait été déposé dans le bâtiment situé au 21, rue Mikhaïlovskaïa, où se trouve le bureau des Femen.

Crédit Photo © AFP

Publicité