L’ex-compagne de François Hollande apparaît une nouvelle fois métamorphosée en Une d’un magazine. 

Valérie Trierweiler fait une nouvelle fois parler d’elle à cause de son visage. Un mois après avoir déclenché un tollé de réactions pour être apparue rajeunie Une de VSD, l’ex-compagne de François Hollande apparaît une fois encore métamorphosée en première page d’un magazine japonais. En couverture de Richesse pour un numéro spécial intitulé "La renaissance de Valérie", l’ancienne Première dame semble de nouveau avoir 15 ans de moins. Pourtant âgée de 50 ans, la journaliste affiche en effet un teint radieux qu’aucune ride, même d’expression, ne vient ternir. Ses cheveux, plus clairs que d’ordinaires, sont par ailleurs parfaitement coiffés et son sourire d’un blanc étincelant. Un nouveau look que la journaliste de Paris Match devrait au "maquilleur de talent" Guillaume Sergenti, écrit Closer, mais aussi peut-être à un logiciel de retouches photos.

A lire aussi – Valérie Trierweiler : on sait (enfin) ce qui est vraiment arrivé à son visage

Publicité
"J’ai 50 ans et je le sais"En effet, si Valérie Trierweiler n’a pas encore commenté cette nouvelle Une de Richesse, lors de la précédent, et face aux critiques qu’elle avait déclenchées sur la toile, la journaliste était sortie du silence. "Merci G. Sergenti pour ton talent et oui Photoshop de la part de l’équipe japonaise. J’ai 50 ans et de je le sais !!!!", avait-elle réagi avec autodérision sur Twitter.

 En vidéo sur le même thème : François Hollande, un peu gêné, parle de la photo avec Valérie Trierweiler dans son bureau  

Publicité