Mercredi, un jeune couple a été mis en examen pour avoir mis un bébé de 15 mois dans une machine à laver. L’homme a déclaré avoir voulu "bercer" la fillette. 

Mercredi, à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales, une femme de 19 ans et son compagnon de 22 ans ont été mis en examen pour des faits de violence sur une petite fille âgée de 15 mois. Le samedi, le beau-père du bébé l’a placée dans une machine à laver éteinte avant de faire tourner manuellement le tambour à nombreuses reprises, rapporte France Bleu.

La petite fille avait été amenée aux urgences pédiatriques par sa mère le lendemain. Les médecins ont constaté des bleus et rougeurs suspects sur son corps, incompatibles avec la "chute" invoquée par la jeune femme pour expliquer ces blessures. Un signalement a alors été fait par les services sociaux, soupçonnant des violences, auprès du procureur de la République et du commissariat.

A lire aussiHérault : un bébé torturé à mort dans une chambre d'hôtel

Le beau-père aurait voulu la "bercer"

Interrogée par les services de police le lundi, la mère a finalement avoué que son compagnon avait mis sa fille dans une machine à laver d’une laverie automatique. Il aurait voulu la "bercer" en faisant tourner le tambour. Elle a également confié ne pas être intervenue car il l’aurait menacé de mort à plusieurs reprises et la frapperait fréquemment.

Le beau-père de la fillette a lui nié les faits de violence devant les policiers. Selon France Bleu, il aurait déclaré vouloir "lui faire passer son mauvais caractère" et lui "apprendre la vie". Dans la journée de mercredi, l’homme a été mis en examen pour "violence aggravée sur mineur de moins de 15 ans" et "violences conjugales", avant d’être incarcéré à la prison de Perpignan. Sa compagne a, elle, été poursuivi pour "non-empêchement de la commission d'un délit" et a été libérée sous contrôle judiciaire. Une enquête est en cours pour savoir si la petite fille, placée dans une pouponnière de la ville, a subi d'autres violences par le passé.

En 2011, un petit garçon était mort dans un lave-linge

Publicité
Cette affaire n'est pas sans rappeler la mort de Bastien, 3 ans et demi, en 2011, dans d'atroces circonstances. Son père l'avait placé dans un lave-linge en marche pour le punir de pas avoir été sage à l'école. En 2015, il a été condamné à 30 ans de prison pour "meurtre aggravé".

En vidéo sur le même thème : Neuilly-sur-Marne, une institutrice suspendue après des cas de maltraitance