Revue de presse des informations qui vous ont peut-être échappé durant la trêve des confiseurs, entre Noël et le Nouvel An.

© AFP

L'Arabie saoudite met l'Iran en colère

Le samedi 2 janvier, l'Arabie saoudite a exécuté quarante-sept prisonniers condamnés pour terrorisme, dont Nimr Baqer Al-Nimr, une figure chiite de la contestation dans ce pays sunnite. Une exécution qui a immédiatement mis le feu aux poudres entre les deux pays où régnaient déjà de vives tensions. Dans la foulée, l'Arabie saoudite a annoncé "rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran".