Le père de famille retranché depuis vendredi dans une grue à Nantes a réaffirmé son intention de ne pas descendre tant qu’une réunion ne sera pas organisée avec les ministres de la Justice et de la Famille. Divorcé, il demande un droit de visite de son fils.

Il s’obstine. Quatre jours après qu’il ait décidé de monter dans une grue pour demander un droit de visite de son fils, Serge Charnay ne semble pas près d’en descendre. Ce père de famille divorcé a en effet indiqué aux journalistes massés devant l’engin de chantier qu’il ne descendrait pas avant la réunion avec Christiane Taubira et Dominique Bertinotti, les ministres de la Justice et de la Famille. Intervenu dimanche après-midi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé à ces deux ministres d’organiser dès cette semaine une rencontre avec les dirigeants "de l’association SOS Papa (Ndlr : qui compte 16.000 adhérents) et d’autres associations de défense des droits des pères". 

"Il est libre de ses mouvements"Et alors que le retranchement de cet homme de 42 ans fait actuellement grand bruit, le préfet de Loire-Atlantique, Christian Gaillard de Lavernée a réaffirmé dimanche que les autorités renouvelaient leur proposition de vendredi. A savoir : permettre au père en détresse de déposer dès ce lundi matin "une requête expresse au tribunal pour réexaminer sa situation" et ce, avec l’aide d’un avocat mis à "sa disposition par le tribunal". Après avoir fait ravitaillé le retranché en eau et en nourriture, le préfet a également souligné qu’ "il est libre de ses mouvements pour redescendre quand il veut".

Publicité
Les "coups de force répétés" du pèreDe son côté, l’avocate de la mère de l’enfant a écrit dans un communiqué que "Benoît et sa mère ont été très éprouvés durant les trois dernières années par les coups de force répétés de Serge Charnay". Evoquant la proposition des autorités locales, elle a par ailleurs assuré qu’ "aucune discussion ne saurait être engagée aujourd’hui en dehors de l’enceinte judiciaire, seule garantie de la sécurité et de l’intérêt supérieur de Benoît, justice que Serge Charnay n’a pas saisie et dont il refuse la médiation comme celui lui a été proposé il y a 48 heures en urgences". La conseil de la mère de  famille a par ailleurs fait état de deux soustractions d’enfant – l’une de 15 jours en 2010 et l’autre de deux mois et demi en 2011 – ainsi que de propos menaçants que le père aurait tenus à l’égard de son ex-femme et de son fils né en 2006. Et d’ajouter que ces suites à faits que "la cour d’appel de Renne a suspendu le droit d’accueil du père et accordé à la mère le seul exercice de l’autorité parentale".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

16 commentaires

C'est d'un comique tous ces

Portrait de fillot

Ce n'est pas le fait de posséder qui est immoral , c'est la façon de prendre....

C'est d'un comique tous ces avis de forumeurs qui ont déjà passé la date de consommation et qui se disputent sur un sujet qui ne risque pas de les pertuber.......F'raient mieux de surveiller le montant des retraites, ponctionnées par des socialistes aux bottes d'une Europe capitaliste .....

Votez pour ce commentaire: 

NON Zéralda, je ne suis pas

Portrait de Neptune

  Bien faire et laisser braire ...

 NON Zéralda, je ne suis pas du tout d'accord avec ce que veulent les " canadiens" . 

Il faut une égalité parfaite entre père et mère, de la, dépend également une entente parfaite entre pére et mère .

......  pour rendre la résidence alternée obligatoire, ce qui rendra plus difficiles les demandes de séparation des femme qui ont des enfants

Oui, là je suis d'accord car bien souvent il y a une demande de la mère pour diverses raisons dont bien souvent l'enfant est exclu ;

moi la mienne elle peut plus demander la séparation, car à part les petits et arrière petits enfants , il n'y a plus personne a garder me contentant moi, de garder le chat quand elle file en voyage !! 

 

Votez pour ce commentaire: 

Neptune a dit : NON Zéralda,

Portrait de Zeralda28

Neptune a dit :

 NON Zéralda, je ne suis pas du tout d'accord avec ce que veulent les " canadiens" . 

Il faut une égalité parfaite entre père et mère, de la, dépend également une entente parfaite entre pére et mère .

......  pour rendre la résidence alternée obligatoire, ce qui rendra plus difficiles les demandes de séparation des femme qui ont des enfants

Oui, là je suis d'accord car bien souvent il y a une demande de la mère pour diverses raisons dont bien souvent l'enfant est exclu ;

moi la mienne elle peut plus demander la séparation, car à part les petits et arrière petits enfants , il n'y a plus personne a garder me contentant moi, de garder le chat quand elle file en voyage !! 

 

Y a prescription pour nous...... on n'entre plus dans les statistiques........plus côtés à l'Argus

Votez pour ce commentaire: 

J'ai beaucoup apprecié

Portrait de Zeralda28

 J'ai beaucoup apprecié l'articel paru dans le Monde, dont l'auteur est Patric Jean

 

L'essentiel de ce texte montre "L'escalade des pères à Nantes, cache une proposition de loi"

 

 

Ils veulent entre autres le rétablissement des valeurs patriarcales sans compromis:

                -suprématie de l'homme sur la femme à tout niveau de la société`

                -suprématie de l'homme sur la femme dans la famille.......etc.....

 

 

Le divorce etant plus souvent demandé par les femmes, ils espèrent un durcissement des conditions de son obtention

 

Ayant échoué au Canada, ces associations exportent leurs idées en France, Bergique, Suisse, Espagne, etc.....

 

ILs ont deux arguments:

       1) Dénoncer la collusion entre magistrats, médias, politiques,afin d'évincer les pères de la vie de leurs enfants

L'argument de l'homme à Nantes est mot pour mot une phrase ressassée par les Canadiens depuis des années "80% des enfants sont confiés majoritairement aux mères par la Justice"

 

      2)L'invention de Richard Gardner défendant la pédophilie avec le" syndrome d'aliénation parentale"

 

 

L'escalade des grues est une copie de celle des ponts de Montréal:même V de victoire, même pré manif organisée dans la semaine (je crois que c'est mercredi en France) pour attirer l'attention des médias.

 

Un projet de loi a été déposé le 24 Octobre 2012 pour rendre la résidence alternée obligatoire, ce qui rendra plus difficiles les demandes de séparation des femme qui ont des enfants

 

Ce projet de loi propose 6 modifications deu Code Civil et du Code Pénal et fait entrer dans la loi" le syndrôme d'aliénation parentale"

Votez pour ce commentaire: 

Cet après-midi j'ai regardé

Portrait de ..Chris

Cet après-midi j'ai regardé sur France 5 l'émission C à dire. Axel de Tarlé recevait Eric Bocciarelli, juge des enfants, pour parler de cette affaire.

 

 

 

C à dire - France 5 - VOIR LA VIDEO ICI

Votez pour ce commentaire: 

Ja maintiens qu'il y a une

Portrait de Neptune

  Bien faire et laisser braire ...

 Ja maintiens qu'il y a une différence d'approche entre un juge femme et un juge homme dans le cas de difficultés dans un divorce et de gardes d'enfants .

   Je regrette infiniment le Kayakiste, mais Perlaine pose exactement le problème de jugement entre un homme et une femme dans une affaire de séparation

 

Votez pour ce commentaire: 

Neptune a dit : Ja maintiens

Portrait de penkayak

 dourven

Neptune a dit :

 Ja maintiens qu'il y a une différence d'approche entre un juge femme et un juge homme dans le cas de difficultés dans un divorce et de gardes d'enfants .

   Je regrette infiniment le Kayakiste, mais Perlaine pose exactement le problème de jugement entre un homme et une femme dans une affaire de séparation

 

 

le raciste ordinaire tu fais ta gouzette

car comme pour perlaine

  c'est à la justice de donner des  criteres d'appreciation et aux juges d'appliquer ces criteres  

le critéres actuel  favorise la femme et cela que le juge soit un homme ( minoritaire dans cette profession) et ou une femme

avec  ce principe perlenien  

une prof ferait un enseignement plus feminin qu'un  prof homme 

etc

un peu simpliste

 

il ya une majorité de juge feminin

il y a une majorité de pere qui ne demande pas la garde

le resultat est une majorité de decision de garde pour la mere

ou le feminisme  même si il existe n'as pas grand chose a voir    avec l'ecart de nombre de placement

 

en 10 ans le nombre de garde alternée à plus que double montrant une progression   dans la prise en compte  de la demande des peres

 

Votez pour ce commentaire: 

Je viens de lire l'article du

Portrait de Zeralda28

 Je viens de lire l'article du Monde sur ce sujet

Très instructif

 

Votez pour ce commentaire: 

En ce moment c'est facile, la

Portrait de Gisou 30

 

 

En ce moment c'est facile, la majorité des juges aux affaires familiales sont des femmes, alors la solidarité féminine régne en maitre

 

Mais Ils vont avoir un problème les juges avec les couples homos, dans les divorces et les séparations.

 

Hé oui ils vont faire comment pour définir la mére, entre Marcel  et Louis, ils iront rechercher la mère biologique ???

 

Et entre Jeanine et Michèle pour définir le père ils feront pareil ?????

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité