Des automobilistes ont remarqué une hausse des prix à la pompe alors que de nombreuses stations-service font face à des difficultés d’approvisionnement.

La France va-t-elle être en panne de carburant ? C’est la question que tout le monde se pose alors que les difficultés d’approvisionnement des stations-service se font de plus en plus menaçantes.

En tout, plus de 1 500 stations-service, sur les 12 000 réparties partout en France, sont impactées par ce mouvement social opposé à la loi Travail qui a débuté en milieu de semaine dernière.

A lire aussiPénurie de carburant : que faire si vous ne trouvez pas d’essence ?

Des automobilistes ont repéré une hausse des prix à la pompe

Une pénurie qui fait craindre aux automobilistes une augmentation des prix à la pompe : la rareté entraînant l’augmentation des tarifs. Or, comme l’ont repéré plusieurs personnes, certaines stations-service en ont profité pour revoir leur tarification à la hausse.

Des cas isolés ? Non. Selon Francetv Info, les prix ont bien augmenté : "Oui, les prix ont augmenté ces derniers jours. Ils ont franchi la barre de 1,10 euro pour le gazole et celle de 1,30 euro pour le sans plomb 95."

Toutefois, le site précise que cette hausse des prix n’est a priori pas liée à la récente pénurie, les prix ayant commencé avec la hausse du prix du baril de pétrole. Alors que celui-ci était descendu en dessous des 30 dollars (26,7 euros), il s'est rapproché la semaine dernière de la barre des 50 dollars (44,5 euros).

Tout dépend de la marge de manœuvre des gérants de stations-service

Cependant, la conjoncture pourrait pousser certains pompistes à revoir à la hausse leurs prix afin de "profiter" de la situation. Pour le moment, les professionnels interrogés par le Figaro expliquent qu’il n’y a pas de majoration sensible.

Publicité
"Sur le terrain, la situation est plus nuancée, répond au quotidien un bon connaisseur du secteur, cela dépend en réalité de la marge de manœuvre dont disposent les gérants de stations-service. Certains disposent d'une latitude pour faire rapidement bouger les prix, d'autres pas. Cela dépend du réseau de distribution en question, selon qu'il soit affilié à un pétrolier, une enseigne de la grande distribution ou à un indépendant."

Vidéo sur le même thème : Pénurie de carburants : embouteillages aux stations-service