Alors que de nombreuses stations-service ferment faute d’approvisionnement en carburant, des applications mobiles et sites viennent à la rescousse des automobilistes.

Près d’un tiers des stations-essence de France sont en pénurie de carburant ou fermées à cause du blocage des raffineries et des sites de dépôt par les opposants à la loi Travail. La situation devient tellement préoccupante que l’Etat a donné son feu vert pour puiser, depuis deux jours, dans les réserves stratégiques de pétrole.

En attendant que la situation se débloque, vous êtes sans doute nombreux à vous demander comment continuer à aller au travail sans utiliser son vélo ou ses pieds. Comme le montre ce graphique de Google repéré par le Figaro, vous êtes nombreux à avoir cherché ces derniers jours une application sur Internet permettant de venir en aide aux automobilistes en panne d’essence. Voici une liste (non exhaustive) de quelques applications et sites qui pourraient vous être utiles :

A lire aussi – Pénurie de carburant : que faire si vous ne trouvez pas d’essence ?

Pour connaître la situation des stations-service

Il y a tout d’abord l’application Essence, ainsi qu’Essence/Gasoil, respectivement classées première et deuxième applications gratuites les plus téléchargées sur l’App Store.

L’application Essence s’appuie sur les données collectées auprès de ses 500 000 utilisateurs mensuels et des pompistes ; c’est notamment elle qui publie une carte indiquant en temps réel les données de plus de 4 000 stations-services, comme vous pouvez le voir sur le site du Figaro. Par ailleurs, Essence propose une comparaison des prix des carburants. De son côté, l’application Essence/Gasoil Now utilise les données du gouvernement pour localiser les stations-service situées à proximité de l’utilisateur et lui communiquer les prix.

Pour comparer les prix à la pompe

Pour ceux qui s’inquiéteraient d’une possible flambée des prix à la pompe en ces temps de disette, ils pourront toujours consulter le site carbeo.com qui compare les tarifs de nombreuses stations-service. Le réapprovisionnement des stations est également mis à jour en temps réel sur l'application "grâce aux informations communiquées par le flux du gouvernement mais aussi grâce aux liens établis avec les grandes enseignes pétrolières et avec la communauté qui nous aide à corriger les infos", indique au Figaro Stéphane Hougardy, l’un des fondateurs de l’application.

Le comparateur de prix Zagaz est lui aussi basé sur un modèle communautaire. L’application géolocalise les stations les plus proches et répertorie celles qui sont en pénurie d’essence.

Pour faire du covoiturage ou du "comotorage"

Pour ceux qui n’ont pas trouvé d’essence et qui ne veulent pas se rendre au travail en vélo ou à pieds, le covoiturage est une solution. Le site Blabacar enregistre d’ailleurs une "évolution très localisée sur les régions de l’Ouest, Bretagne, Pays de la Loire et Normandie", indique Kevin Deniau, chargé de la communication de l’entreprise, comme le rapporte le JDD. Dans la région bretonne, le site du journal Ouest-France a d’ailleurs ouvert un espace de covoiturage sur la page Facebook de son antenne locale de Vannes.

Publicité
Dans la même veine, Mapool s’adresse, elle, aux utilisateurs de moto. L'application propose de mettre en relation les conducteurs de deux-roues qui souhaiteraient partager leurs trajets avec des particuliers, aux tarifs qu’ils souhaitent.

Vidéo sur le même thème : Un autocariste face à la pénurie d'essence 

Publicité