Il vivait dans 1,56 m² pour un loyer de 330 euros par mois. Pendant 15 ans, un homme de 50 ans a littéralement vécu dans ce qu’on appelle un « mouchoir de poche ». Il attend aujourd’hui d’être relogé décemment.

Dominique a 50 ans, et pendant 15 ans il a vécu dans un « appartement » minuscule : 1,56 m². Chaque mois, il réglait à sa propriétaire un loyer de 330 euros, révélait ce matin RTL. Une situation choquante, constatée par les équipes de la Fondation Abbé Pierre à Paris, et totalement illégale puisque la surface minimum requise pour mettre un bien immobilier en location est de 9 m², mais malheureusement très courante.

Le logement a été évacué par la préfecture, qui a délivré un arrêté « de mise en demeure d’y faire cesser l’occupation aux fins d’habitation ». Dominique, intérimaire, n’avait pas les moyens de louer autre chose. Il vivait avec le strict minimum, un matelas, un robinet, une plaque de cuisson. « Je rentre, je me couche. C’est en pente, on tient debout sur 20 centimètres. On ne vit pas, on survit » a-t-il expliqué rapidement au micro de RTL. « On finit par se dire que c’est ça ou la rue. Ça me paraissait normal… » a-t-il confié.

Publicité
Il attend désormais un jugement, d’ici fin janvier, qui obligerait sa propriétaire à le reloger dans des conditions décentes. La Fondation Abbé Pierre souhaite profiter de ce triste exemple pour de nouveau attirer l’attention sur les difficultés rencontrées sur le marché immobilier parisien, qui conduisent à de nombreux abus et à des situations d’une extrême précarité. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité