D’après une information du Point, le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) détiendrait un mystérieux compte dans une banque suisse.  Plus de détails.

©AFP

A l’aube des prochaines élections municipales, et alors qu’il est déjà visé par une enquête pour détournement de fonds public, Patrick Balkany éveille des soupçons qui risquent bien ternir quelque peu son image. L’édile, qui pourrait bien briguer un quatrième mandat à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) en 2014, détiendrait en effet un mystérieux compte en Suisse.  D’après une information du Point, Patrick Balkany l’aurait ouvert en 1994 dans filiale suisse de la banque néerlandaise ABN AMRO. "En 1996, année des déboires judiciaires du couple - qui sera condamné pour détournement de fonds publics -, les sommes déposées à la banque ABN Amro à Zurich représentent 1,6 million de francs suisses, soit l'équivalent d'un peu de plus de 6,5 millions de francs français (Ndlr : environ un million d'euros), écrit le magazine qui s'interroge ensuite: "Ce compte en Suisse a-t-il depuis été fermé ou transféré? Avait-il été déclaré au fisc?".

Publicité
Une histoire de chauffeur et de billets d’avion payés en cashLa somme détenus sur ce compte est d’autant plus suspecte que le maire de Levallois-Perret est actuellement soupçonné d’avoir détourné des fonds publics. "Balkany a en effet utilisé l'un de ces agents comme chauffeur lors de récentes vacances sur l'île de Saint-Martin", rapporte Le Point. "Le séjour antillais du 'policier-chauffeur de maître' a-t-il été payé par le maire sur ses propres derniers, ou bien a-t-il été financé par ses administrés ? C'est ce que veulent savoir les enquêteurs de la PJ", poursuit l’hebdomadaire avant d’ajouter : "Ils ont constaté avec étonnement que l'élu avait réglé ses billets d'avion en cash...". Fort de ces révélations, Le Point a par ailleurs indiqué que les policiers ont perquisitionné la mairie de Levallois-Perret afin d’y récupérer le planning de congé des policiers de la commune. Dans leur viseur figurerait par ailleurs un dénommé Hans Peter Jorin. gérant d'Altans Finanz Service, il est en effet soupçonné d'être "l'homme de paille" de Patrick Balkany. Toujours d'après les informations du magazine, des investigatins "montrent l'omniprésence de la société Atlas Finanz Service, odnt les activités apparaissent systématiquement bénéficer" au maire de Levallois-Perret.