Le nombre de sans-domicile fixe ne cesse d'augmenter et leur population de se diversifier dans la capitale. C'est ce qu'a révélé, ce jeudi, une étude menée par l'INSEE et l'Atelier Parisien d'urbanisme (Apur).

© CC

Si près d'un SDF sur deux de l'agglomération parisienne n'a jamais eu son propre "chez-soi" l'âge adulte atteint, un sur trois travaille. C'est ce qu'ont révélé, par un rapport publié jeudi 19 juin faisant suite à  une étude menée de janvier à février 2012, l'INSEE et l'Atelier Parisien d'urbanisme (Apur). Des chiffres qui font peur en vue de ce que décrit l'étude : depuis 2001, date de la précédente enquête, les organismes ont constaté une hausse de 84% de la population de sans-abri.

Publicité
Hausse des travailleurs pauvresSi la majorité de la population vivant à la rue est jeune, sans-emploi, étrangère et masculine, elle tend à se diversifier. En effet, le rapport fait constat d'une hausse de l'âge et de la féminisation mais aussi, du nombre de travailleurs et de familles manquant de moyens pour se loger. L'étude détaille que 31% de sans-domicile fixe ont un emploi dont 40%  d'entre eux sont en CDI. "Les sans-domicile avec enfants sont de plus en plus nombreux, ils sont passés de 21% en 2001 contre 29% en 2012", a par ailleurs déclaré à l'AFP Patrick Hernandez, de l'INSEE Île-de-France.

Vidéo sur le même thème : SDF : des bénévoles se mobilisent

mots-clés : à paris, Insee

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité