Un décret voté fin mars prévoit qu’une amende de 68 euros soit donnée à tous ceux qui jetteront leur mégot de cigarette par terre à Paris. Plus de détails.

De quoi faire partir votre argent en fumée. La ville de Paris a en effet récemment durci la législation relative aux fumeurs. A sa demande, l’Etat a accepté d’augmenter le montant des amendes prévues pour les citoyens qui jettent leur mégot de cigarette par terre. Aussi, et depuis fin mars, toute personne qui, dans les rues de capitale et après s’en être "grillé une", jette son mégot au sol s’expose à une amende de 68 euros, contre 35 euros auparavant.

Aussi, et pour faciliter la mise en application de ce décret, certains arrondissements ont fait installer des boîtes de collectes de mégots dans leurs rues. Une manière d’aider les fumeurs à jeter leur mégot ailleurs que par terre, mais aussi de recycler ces filtres. C’est notamment le cas du 9e arrondissement où une dizaine de boites a été installée dans devant des cafés et des restaurants, rapporte France 3. Les filtres des cigarettes pourront ensuite être transformés en plaques de plastique, tandis que le papier ou encore les cendres seront transformés en compost, détaille de son côté Direct-Matin.

A lire aussi –Plage sans tabac : "L’objectif n’est pas de mettre les fumeurs à l’amende"

Publicité
Ailleurs en France, certaines communes du littoral ont décidé d’interdire l’accès à certaines de leurs plages aux fumeurs. A Nice, une amende de 11 euros est prévue pour ceux qui ne respectent pas cette loi. Moins de cinq amendes auraient été données en 2013, selon le maire de la ville, Christian Estrosi.  

Vidéo sur le même thème - Le tabac est devenu ringard chez les jeunes