Les enfants de certaines crèches parisiennes ont bien failli ingurgiter de la viande périmée et du fromage moisi à plusieurs reprises au mois de janvier. Heureusement, le personnel de cantine s'est montré vigilant.

En recevant leurs commandes quotidiennes, les cuisines de plusieurs crèches parisiennes se sont aperçues que les denrées alimentaires livrées étaient en fait périmées depuis plus de 10 jours. Pire, ce genre d’incident ce serait produit à de multiples reprises depuis le début d’année. Heureusement, aucun enfant n’aurait été en contact avec l’un de ces aliments. La maire UMP du 17e, Brigitte Kuster, a donné l’alerte au maire de Paris, Bertrand Delanoë. L'élue du 17e a mis en cause la société chargée de la préparation des aliments. Depuis cette année, c’est l'entreprise de restauration collective Cofida à Paris qui en est en charge.

. Les aliments proviendraient d'une seule et même société

Publicité
"Les 23 et 30 janvier, la société Cofida, titulaire du marché de restauration dans les crèches parisiennes, a livré à la crèche située 223, boulevard Pereire des lots de poulet périmés depuis deux semaines pour le premier lot et depuis douze jours pour le second", a détaillé la Maire UMP au journal Métro. “La vigilance des directrices a permis d'éviter aux enfants d'ingérer de la nourriture périmée, a t-elle ajoutée, mais rien ne garantit que de telles négligences n'aient pas été ignorées ailleurs à Paris”. Une enquête a été ouverte.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :