Une adolescente de 14 ans faisait le ménage dans un lycée privé de la capitale sous une fausse identité. Exploitée par sa tante, la jeune Ivoirienne aurait été abusée sexuellement par l’un de ses collègues.

Une Ivoirienne de 14 ans se rendait tous les matins au lycée privée Jules-Richard situé dans le XIXe arrondissement de Paris. Mais alors que tous les jeunes de son âge rentraient en classe après la sonnerie, l'adolescente, elle, passait sa journée à récurer les toilettes de l’établissement. La jeune fille a en fait été envoyée en France par ses parents pour avoir la possibilité de faire de belles études. Ces derniers l’ont confiée à sa tante, qui vit à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Mais la femme, elle-même agent d’entretien, avait d’autres projets pour sa nièce. La présentant comme majeure sous une fausse identité, elle est en effet parvenue à la faire embaucher comme femme de ménage dans un établissement scolaire. Et pour couronner le tout, la jeune Ivoirienne ne percevait pas un centime de son dur labeur puisque sa tante s’appropriait son salaire. Le subterfuge a duré un an, jusqu'à ce que la jeune fille décide de s'enfuir en 2009.

Publicité
Elle aurait été abusée sexuellementLa brigade de protection des mineurs a par ailleurs indiqué que l’adolescente avait confié avoir été sexuellement abusée par l’un de ses collègues. L’homme a été retrouvé et placé en détention provisoire. Quant à la tante, suspéctée de trafic d’être humain, elle a été mise en examen et placée en détention provisoire. De son côté, la jeune Ivoirienne a repris le chemin de l’école, pour étudier cette fois, et vit désormais dans un foyer d’accueil.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité