Un mouvement de foule a eu lieu à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) dans la soirée de dimanche, blessant 40 personnes. Des pétards seraient à l'origine de cette panique générale.

Un mouvement de foule a eu lieu à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) dans la soirée de dimanche, blessant légèrement une quarantaine de personnes, indique Le Huffington Post.

Plusieurs personnes ont affirmé avoir entendu des bruits ressemblant à des tirs, et ont cru à un possible début d'attentat, comme ce fut le cas non loin de là à Nice le 14 juillet dernier.

Toutefois, il semblerait que les bruits provenaient de pétards allumés et jetés depuis une voiture avenue Louis Gallet. Selon une source policière, les autorités sont en train de visionner les images de vidéosurveillance pour retrouver la ou les personnes responsables.

"On avait l’impression d’un séisme"

Reste que les bruits ont provoqué un mouvement de panique générale impressionnant, poussant les badauds et clients attablés en terrasse à se réfugier à l'intérieur des restaurants. 

Publicité
"J’étais à l’intérieur en train d’enlever les plats. Sur le coup, tout le monde s’est levé, les chaises bougeaient, le sol tremblait, on avait l’impression d’un séisme. On a attrapé les gamins, on a fait une chaîne humaine. On a placé les gamins derrière le bar pour les mettre en sécurité, les faire accroupir parce qu’on ne savait pas ce qui se passait encore", a expliqué à France 3 Nicolas, employé de restaurant.

Vidéo sur le même thème : Attentat à Nice : les images fortes

Publicité