La Cour européenne des droits de l’Homme a estimé ce jeudi que la France a violé la liberté d’expression en condamnant pour offense à Nicolas Sarkozy l’homme qui tenait en 2008 une pancarte avec écrit "Casse-toi pov’con".

Il était dans son droit. C’est en effet ce qu’a conclu la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) ce jeudi à propos de l’homme qui tenait l’affichette "Casse-toi pov’con" lors d’une visite présidentielle de Nicolas Sarkozy à Laval (Mayenne) en 2008. La Cour a en effet jugé que le recours à une sanction pénale était "disproportionné" de la part de la France. Selon elle, cela risque d’avoir "un effet dissuasif sur les interventions satiriques qui peuvent contribuer au débat sur des questions d’intérêt général".

Ce n’était pas "une attaque personnelle gratuite"Il y a cinq ans, alors que le chef de l’Etat était en visite à Laval, Hervé Eon avait brandi un écriteau reprenant les mêmes termes que ceux employés quelques mois plus tôt par Nicolas Sarkozy lors du Salon de l’agriculture à un visiteur qui avait refusé de lui serrer la main. Ce dernier avait alors déclaré : "Ah non, touche-moi pas". Ce qui avait agacé le président qui lui avait lâché : "Casse-toi pov’con". Agé de 61 ans, Hervé Eon est un militant de gauche avait été interpellé par la police avant d’être condamné à une "amende de principe" d’un montant de 30 euros avec sursis. Cette condamnation avait ensuite été confirmée en appel.

Publicité
Reconnaissant que la phrase écrite sur la pancarte était "littéralement offensante à l’égard du président de la République", la CEDH n’a cependant pas estimé qu’elle constituait "une attaque personnelle gratuite". Selon les juges européens, cette phrase est de "nature politique" et, de par sa fonction, un homme politique s’y expose "inévitablement et consciemment". La CEDH a par ailleurs considéré qu’en reprenant une phrase que Nicolas Sarkozy a lui-même prononcée, Hervé Eon avait choisi le « registre satirique ».  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

6 commentaires

C'est l'histoire de

Portrait de patrickR2

 patrickR2

C'est l'histoire de l'arroseur arrosé et voilà, la boucle est bouclée...

Votez pour ce commentaire: 

Chacun à le droit d'apprécier

Portrait de kakou24

kakou24

Chacun à le droit d'apprécier ou pas une personne mais elle à le droit de rester polie également. Il y a des insultes qui ne sont pas tolérables car lorsque les arabes, dans les rues de nos villes manifestent en cassant tout et en maudissant la France, les Français et notre drapeau en crachant des insultes là on ne considère pas que ce soit disproportionné !!!

 

Faut vraiment plus être Français en France !!!!

Votez pour ce commentaire: 

Cette condamnation de la

Portrait de Jako06

Cette condamnation de la France est tout à fait normale, car en tenant simplement une pancarte avec écrit "Casse-toi pov’con", sans nommer personne, il ne s'agit pas d'une insulte. Une insulte (à ne pas confondre avec une grossièreté) doit par définition viser nommément une personne (physique ou morale) ou une institution. Ce n'était pas le cas ici. Si Sarkozy s'est senti insulté, ce n'est pas sans raison mais c'est un procès d'intention qu'il a fait à cet homme, car il n'était pas nommément désigné.

Par contre, lorsque Sarkozy a lui-même prononcé ces paroles, il s'agissait bel et bien une insulte puisqu'il visait une personne bien déterminée.

Il ne faut donc pas inverser les rôles !

Votez pour ce commentaire: 

La cour européenne ferait

Portrait de sesameou

 sesameou

 La cour européenne ferait mieux de s'occuper d'autre chose de plus important.

Sarkozy a été insulté en public, il a droit à se défendre.

Votez pour ce commentaire: 

Qelle que soient nos

Portrait de joyette

BIU

Qelle que soient nos convictions on se doit de rester polis. Le respect n'est-ce pas ce que l'on essaie d'inculquer à nos enfants !!!!!!!!!!! A 61 ans triste constat !!!!!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

sesameou a dit : La cour

Portrait de cam37

cam37

sesameou a dit :

 La cour européenne ferait mieux de s'occuper d'autre chose de plus important.

Sarkozy a été insulté en public, il a droit à se défendre.

dis donc aurais-tu oublie que mr sarkozy avait dit la meme chose a un type au salon de l agriculture et ce n est pas parce qu il est president qu il a tous lers droits car ce povcon a paye sarkozy avec ses impots  alors que la cour europeenne s en mele me parait tres bien car sinon les accusations de ce monsieur vont a la poubelle directement ......c est ça l egalite en france quand on est politique on est intouchable ... pour avoir les propos que tu as c est  l ump qui parle et on voit ce parti tiraille par le fric et le pouvoir ..au fait c est cope ou fillon le patron de l ump ????? par contre il y a un staff quadruple  tout le monde est president ou vice president ...j espere qu il va rester des membres de l ump pour payer cette debauche de cadres !!!!!  hi hi hi hi    bisous  et bonne journee

Votez pour ce commentaire: 

Publicité