Un homme de 82 ans était activement recherché par les services de police dans le département de l’Orne. Soupçonné d’avoir tiré sur son gendre et brûlé certains des biens de ce dernier, il s’était échappé ce matin, arme à feu à la main. Il a finalement été retrouvé cet après-midi et s’est donné la mort devant les gendarmes.

Un homme de 82 ans était activement recherché depuis ce matin par les forces de l’ordre. Après avoir incendié les biens de son gendre, il lui aurait tiré deux balles dans la jambe. Il se serait ensuite rendu à l’hôtel-restaurant de son beau-fils, où il a jeté un cocktail Molotov. L’établissement a pris feu. L’alarme signalant une intrusion a sonné à 6h30. Depuis, les gendarmes étaient à sa poursuite. Ils l’ont finalement retrouvé sur une petite route départementale près de Sées, mais n’a pu être arrêté en vie. Selon Ouest-France, Carole Etienne, procureure de la République d’Alençon, a indiqué qu’il avait retourné son fusil vers lui devant les gendarmes.

Retour sur le périple de l’octogénaireL’octogénaire se serait tout d’abord rendu à Neuville-près-Sées, dans l’Orne, chez son gendre avant le lever du jour. Il aurait commencé par mettre le feu à une dizaine de voitures de collection appartenant à son beau-fils. Il aurait aussi incendié deux motos. Armé d’un fusil, il a ensuite tiré deux balles dans la jambe de son gendre. Ce dernier a été emmené d’urgence à l’hôpital. Un peu plus tard, l’homme de 82 ans se serait ensuite rendu à son hôtel-restaurant pour y mettre le feu. Un homme séjournant à l’hôtel a du sauter par la fenêtre pour se sauver des flammes.

Publicité
Pourquoi tant de haine envers son gendre ?Il semblerait que les deux hommes étaient en désaccord sur une question d’argent. Le beau-père reprocherait à son gendre de lui devoir "21 ans de loyer et un emprunt de 25 millions de francs" selon des tracts écrits à la main, et retrouvés par terre, dans les rues de Sées.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :