D’après Ouest France, le fisc a adressé un courrier à un contribuable décédé. Le pli lui a été envoyé au cimetière et comportait même le numéro de sa tombe. Plus de détails sur cette incroyable histoire.

A tous ceux qui ont une dette envers le fisc : méfiez-vous, il pourrait bien vous suivre jusque dans votre dernière demeure ! Ouest France rapporte en effet que le Trésor Public a envoyé une lettre à un administré d’une petite commune d’Autheuil, dans l’Orne, alors même que ce dernier était décédé depuis plusieurs mois. Si le facteur a d’abord cru à une erreur, voire à une mauvaise blague et a renvoyé la missive à son expéditeur, il a ensuite eu la surprise de la voir revenir avec une nouvelle adresse : "Cimetière d’Autheuil – tombe 19 – 61190 Autheuil". Si l’est certes déjà arrivé que le fisc adresse un courrier à une personne décédée, il n’est en revanche jamais arrivé qu’il aille jusqu’à la poursuivre dans sa tombe.

Publicité
Le contenu de la lettre reste un mystèreDésemparé face à cette situation inédite, l’employé de la Poste a préféré conserver l’enveloppe et la remettre au maire de la ville, plutôt que de la renvoyer une nouvelle fois. L’édile, Béatrice Devedjian a ainsi déclaré au micro de RTL : "Ca m’a quand même un peu choquée (…) ce n’est pas possible que l’on arrive à harceler une personne jusqu’à sa dernière demeure". La municipalité entreprend désormais de contacter les descendants du défunt pour les mettre en relation avec le fisc. Ce dernier pourra alors leur réclamer ou leur restituer ce qui reste pour l’heure un mystère, l’enveloppe n’ayant pas été ouverte… 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité