Dimanche matin dans l'Oise, un homme a été sauvagement attaqué par des rapaces alors qu'il faisait son jogging. Hospitalisée, la victime est gravement blessée à un oeil. 

Dimanche matin dans l’Oise, un homme a dû être emmené à l’hôpital après avoir été attaqué par plusieurs rapaces alors qu’il faisait son jogging, a rapporté le Courrier picard. Les faits se sont déroulés vers 9 heures du matin. Pendant sa course dans la forêt domaniale d’Halette, l'ancien pilote de chasse s'est fait attaquer par un premier puis un second oiseau qui l'a heurté à l’arrière de la tête. La victime est alors tombé sur les genoux. Le rapace, lui, est revenu et a mis ses serres autour du crâne de la victime, la blessant à l'oeil droit.

Les attaques de rapaces ne sont pas rares 

Le joggeur parvient tout de même à rejoindre son domicile malgré ses blessures. Il est ensuite transporté à l’hôpital de Creil où il subit une intervention chirurgicale. Puis il est transféré au centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts à Paris. "Mon mari est un soldat. Il a le mental qui va avec. Et la condition physique. C’est ce qui lui a permis de rentrer à la maison malgré ses blessures. Mais que ce serait-il passé si les rapaces s’en étaient pris à un enfant ou une personne âgée ?", a confié sa femme au quotidien.

Publicité
Le parcours est "connu" et très "emprunté", selon Philippe Falkaneau, le maire de la commune. Pour Bruno Dérouané, technicien forestier territorial de l’Office national des forêts (ONF), "d’avril à juillet, ces oiseaux sont en période de nidification ce qui pourrait expliquer l’attaque. Le déplacement rapide du joggeur ainsi que le martellement des pas au sol ont pu déclencher une réaction de défense chez les oiseaux." Des coups de becs ont déjà été observés sur la tête de certains joggeurs aux étangs de Commelles à Chantilly et en forêt du parc de Saint-Quentin près de Beauvais. 

En vidéo sur le même thème : Un hibou sème la panique aux Pays-Bas

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité