Les chiffres et les lettres inscrits sur les coquilles d’œuf offrent des indications sur leur mode de production. Savez-vous les déchiffrer ?

En août 2017, cinq entreprises françaises avaient reçu des lots d’œufs contaminés à l’insecticide fipronil. Ils avaient été transformés en "ovo produits", des œufs sous forme liquide ou en poudre, sans leur coquille. Fort heureusement, les œufs vendus dans les supermarchés français n’étaient pas concernés par l’affaire. Toutefois l’enjeu de la traçabilité des produits reste toujours primordial. Mais savez-vous décrypter les renseignements qui figurent sur une coquille d’œuf ?

Quel que soit l’œuf rencontré en supermarché, de nombreuses informations sont inscrites sur sa coquille, et ce, grâce à son code imprimé rendu obligatoire depuis une directive de l’UE en 2002.

Le mode d’élevage de la poule

Le premier chiffre du code imprimé sur l’œuf est un indicateur à prendre en considération. Il correspond aux conditions dans lesquelles la poule a été élevée.

3- En cage : Chaque poule doit avoir au minimum 600 cm2 de surface utilisable, soit l'équivalent d'une feuille A4. Aucun accès au plein air ni à la lumière naturelle n’est possible.

2- Au sol : Cet élevage correspond à 9 poules/m2 de surface utilisable. Les poules n’ont aucun accès à l’extérieur.

1- En plein air : La surface utilisable reste le même, mais les poules ont un libre accès à un parcours extérieur pendant la majeure partir de la journée. Ce qui offre 4m2 par poule.

0- Bio : Cette fois-ci les poules sont élevées sous une surface utilisable de 6 poules au mètres carré, et ont un libre accès à un parcours extérieur. Les poules reçoivent une nourriture sans OGM, issue à 95% de l’agriculture biologique.

La localisation de l’élevage

Afin de déterminer le pays dans lequel se situe l’élevage en question, il suffit de se référer au code ISO. "FR" pour la France, "NL" pour les Pays-Bas, et "BE" pour la Belgique. En ce qui concerne le reste du code imprimé sur l’œuf, il s’agit du code de traçabilité de l’élevage. En France, il est composé de trois lettres pour le site d’élevage, et de deux chiffres pour le numéro du bâtiment.

A chaque calibre sa lettre

Les œufs sont également classés selon leur poids, sous quatre calibres différents identifiés par des lettres :

S : pour les petits œufs de moins de 53 g ;M : pour les œufs moyens, entre 53 et 63 g ;L : pour les gros œufs, entre 63 et 73 g ;XL : pour les très gros œufs, plus de 73 g

La différence entre frais et extra-frais

Les œufs frais sont à consommer au plus tard 28 jours après la date de ponte, précisée sur la boîte. Ces œufs sont utilisés dans des préparations avec cuisson complète ou ébullition. La mention "extra-frais" précise que les œufs sont à consommer sous les neuf jours suivant la date de ponte. Ils sont utilisés dans les préparations sans cuisson ou avec cuisson partielle comme les œufs à la coque, les œufs pochés, la crème pâtissière, ou encore la crème anglaise, comme le précise Le Monde.

Publicité
20 Minutes ajoute que d'ici à 2022, l'ensemble des oeufs commercialisés devront être issus de poules élevées en plein air. Depuis 2016, Monoprix avait déjà pris l’engagement de ne plus vendre d’œufs de poules élevées en batterie, Carrefour en 2020 et Auchan d'ici 2025.

En vidéo - Un enfant sauve une poule que son père veut tuer

mots-clés : élevage, Nourriture, Cuisine

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité