Enterrement en Israël des quatre juifs tués par le jihadiste Amedy Coulibaly, hommage de François Hollande aux policiers tués… ce mardi est dédié aux victimes des attentats.

Leur mort est survenue à quelques heures d’intervalle. Ils étaient juifs ou policiers, et nombreux sont ceux qui ont souhaité leur rendre hommage ce mardi. Yohan Cohen et Yohav Hattab avaient tous deux une vingtaine d’années, Philippe Braham en avait quarante et François-Michel Saada soixante. Les corps des quatre victimes juives, tuées par le jihadiste Amedy Coulibaly pendant la prise d’otage de vendredi dans un supermarché casher à Paris, sont arrivés dans la matinée en Israël afin d’être enterrés.

Ségolène Royal représentera la France en Israël

Ils n’étaient pas Israéliens, et pourtant le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accepté la requête des familles qui souhaitaient inhumer les victimes à Jérusalem. "Les quatre famille ont décidé d’enterrer leurs morts en Israël. Les obsèques auront lieu mardi à 10 heures, au cimetière du Mont des Oliviers", a expliqué un responsable communautaire en France, selon Le Parisien. Les dépouilles sont ainsi arrivées à quatre heures trente ce mardi matin à l’aéroport de Tel-Aviv, à bord d’un avion d’El-Ai, a rapporté Ouest-France. Parmi les personnalités politiques qui seront présentes lors de la cérémonie, Benjamin Netanyahu, le président Reuven Rivlin, le chef de l’opposition Isaac Herzog ainsi que la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal qui représentera la France.

En France, les cérémonies se poursuivent

Publicité
Si Israël est en deuil, la France pleure également ses nombreuses victimes. Une journée de recueillement est ainsi prévue ce mardi. François Hollande rendra hommage aux policiers tués, à 11 heures à la préfecture de police de Paris. Le Premier ministre Manuel Valls prendra également la parole au sein de l’Assemblée nationale dans l’après-midi afin de rendre hommage à l’ensemble des victimes des attentats survenus en région parisienne la semaine dernière.

Vidéo sur le même thème : Charlie Hebdo : Recueillement sur les lieux du drame

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité