Deux ouvriers ont trouvé la mort sur le chantier de la centrale nucléaire de Cattenom en Moselle. Un drame survenu alors qu’ils effectuaient des travaux de maintenance sur le site. Aucun risque d’ordre nucléaire n’est cependant à craindre.

Deux ouvriers ont trouvé la mort ce jeudi lors d’un accident survenu alors qu’ils effectuaient des travaux de maintenance sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom en Moselle. Un troisième homme a été gravement blessé. « L'accident a eu lieu lors de la manipulation d'une nacelle, qui s'est désolidarisée, puis effondrée. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte. L'autopsie des deux victimes doit avoir lieu vendredi » a expliqué Jean-François Mailhes, le procureur de Thionville.

De son côté, la préfecture de Moselle a rassuré la population, indiquant que cet incident n'avait « aucun lien avec le risque nucléaire ». Les deux victimes se trouvaient sur la tranche 4 de site de la centrale, une zone actuellement à l’arrêt, et l’accident n’a donc rien à voir avec un incident de type nucléaire. L’enquête en cours devra déterminer les causes et les circonstances de l’accident.

Publicité
Hier soir, ce sont les riverains de la centrale de Tricastin dans la Drôme qui se sont fait une petite frayeur. Selon France Bleue Drôme Ardèche, les habitants ont été témoins d’un gigantesque éclair bleu déchirant le ciel, suivi d’un énorme bruit. Il s’agirait d’un simple incident électrique a aussitôt fait savoir EDF,  provoqué par un court-circuit, et insiste sur le fait qu’il n’est absolument pas ici question d’un quelconque problème d’ordre nucléaire. Le court-circuit a d’ailleurs automatiquement provoqué l’arrêt du réacteur.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité