D’après le calendrier chinois, l’année du serpent débutera ce dimanche 10 février pour se terminer le 30 janvier 2014. Succédant à l’année du dragon, les astrologues chinois annoncent une année marquée par les conflits et les catastrophes.
 

2001, 1989 et 1941 étaient des années placées également sous le signe du serpent. Elles correspondent respectivement aux années des attentats du 11 septembre, du massacre de Tiananmen et de l’attaque de Pearl Harbour. Des évènements qui nous annoncent une nouvelle année de bon augure !

Le début de la fin ? Le serpent est associé à l’élément eau qui représente symboliquement la peur. Les astrologues chinois décrivent une année compliquée pour l’Europe : l’Union européenne risque d’imploser et ce sera peut-être la fin de l’euro. Mais elle le sera aussi pour l’Asie. L’élément du feu et de l’eau seront en conflit en mai, qui sera l’apogée catastrophique de l’année. Ainsi le conflit entre le Japon et la Chine risque de s’aggraver et peut-être même de déboucher sur une guerre.

Publicité
Cependant les années du serpent sont aussi synonymes de "transformations, changements, et parfois de réels bouleversements ; à l’image de ces reptiles qui changent de peau régulièrement" déclare Mak Ling-ling, maître de feng shui à Hong Kong. La très sérieuse banque J.P. Morgan a étudié les changements de Wall Street en fonction des différentes années du calendrier chinois. Bien que le serpent soit le signe qui ressort comme étant celui ayant les plus mauvais résultats, les spécialistes expliquent "qu’en dépit de ses nombreux écueils, l’année du serpent fait généralement l’objet de progrès réguliers et nécessite de faire attention aux détails."
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité