En début d’année, le ministère de l’Education nationale avait annoncé son intention de modifier le calendrier scolaire. Ce jeudi, Najat Vallaud-Belkacem a présenté les changements pour les trois prochaines années.

La ministre de l’Education nationale a présenté ce jeudi le nouveau calendrier scolaire établi avec 55 organisations représentatives. Elle a notamment communiqué les dates pour les trois prochaines années. Le conseil supérieur de l’éducation doit donner son accord le 10 avril, rapporte L’Obs. Les changements sont les suivants :

La rentrée des classes est avancée

La rentrée des classes se fera plus tôt désormais. Les élèves reprendront le chemin de l’école le lendemain de la rentrée des professeurs. Ainsi, pour les deux prochaines années, les enfants commenceront l’école le 1er septembre. Toutefois, pour l’année scolaire 2017/2018, la rentrée se fera le 4 septembre pour les élèves et le 1er septembre pour les enseignants.

Les grandes vacances commenceront plus tôt

Puisque l’année scolaire commencera plus tôt, elle finira également plus tôt. Les grandes vacances débuteront donc la première semaine de juillet. Pour l’année 2015/2016, l’année scolaire finira le 5 juillet, pour 2016/2017 le 8 juillet et pour 2017/2018 le 7 juillet.

Sept semaines d'école et deux semaines de vacances

Le but est que le calendrier scolaire se compose de sept semaines de cours suivies de deux semaines de vacances. Ce rythme alterné favoriserait l’apprentissage selon le ministère. L’objectif a été atteint pour le premier trimestre. Mais les dates des vacances de février et de Pâques varient en fonction des zones, ce qui complique la tâche de l’Education nationale.

De plus, la requête des stations de ski d’avancer d’une semaine les congés du printemps afin d’encourager les familles à partir au ski durant cette période a été acceptée par le ministère. Le troisième trimestre sera donc plus long. Cependant, les élèves feront le pont à l’Ascension.

Redécoupage des zones

Publicité
En ce qui concerne les zones scolaires, le découpage actuel a été modifié en raison de la nouvelle carte des régions de la réforme territoriale. Certaines académies ne changent pas de zone. Le but étant que toutes les académies d’une même région disposent des mêmes dates pour les vacances d’hiver et de printemps.

La zone A englobe les académies de Poitiers, Bordeaux, Limoges, Clermont-Ferrand, Dijon, Besançon, Lyon et Grenoble.

La zone B se compose des académies de Rennes, Nantes, Caen, Rouen, Orléans-Tours, Lille, Amiens, Reims, Nancy-Metz, Strasbourg, Aix-Marseille et Nice.

La zone C contient les académies de Toulouse, Montpellier, Paris, Créteil et Versailles.

Vidéo sur le même thème : Najat Vallaud-Belkacem annonce un calendrier scolaire sur trois ans

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité