Le principal suspect dans l’affaire Maëlys a été placé en garde à vue lundi dans la cadre d’une autre affaire d’enlèvement remontant à avril dernier. Lors d’une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert qu’il avait effectué de bien étranges recherches sur Internet. 

"Comment faire disparaître un corps". Voici l’une des recherches que Nordahl Lelandais a lancée sur son ordinateur au printemps dernier, rapporte Le Dauphiné Libéré. Mais alors que l’ancien militaire de 34 ans est considéré comme le principal suspect dans l’affaire Maëlys, cette découverte faite lors d’une perquisition à son domicile ferait en réalité écho à une autre affaire dans laquelle le nom de Nordahl Lelandais est également mentionné.

Leurs téléphones ont borné au même endroit

En effet, lundi on apprenait que ce dernier avait été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête portant sur la disparition du militaire Arthur Noyer en avril dernier. Le jeune homme de 24 ans a disparu dans la nuit du 11 au 12 avril à Chambéry, en Savoie. Ce soir-là, la victime avait passé la soirée dans une boîte de nuit que Nordahl Lelandais avait l’habitude de fréquenter, d'après une ex-petite amie citée par Le Parisien. Autre élément qui a éveillé les soupçons des enquêteurs : le téléphone portable du suspect a été géolocalisé dans le même quartier que le jeune miliaire le soir de sa disparition, indique France 2 qui cite une source proche de l’enquête. Toujours d’après cette source, les deux téléphones se seraient même déplacés ensemble.

Publicité
Huit mois après la disparation d’Arthur Noyer, aucune trace de son corps n’a été trouvée. Plusieurs témoins ont raconté qu’il était sorti de boîte nuit vers 4 heures du matin et avait ensuite fait du stop dans une rue de Chambéry pour rentrer chez lui. "Nous, on pense qu'il s'est fait enlever, qu'il est monté dans une voiture", a confié une de ses amies sur France Bleu.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité