Alors que sa demande de remise en liberté vient d'être rejetée par la cour d'appel de Grenoble, Nordahl Lelandais, déjà soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys, pourrait être lié à une autre disparition. Une enquête vient d'être relancée.

Elle avait 32 ans en 2009 et son corps avait été retrouvé un an plus tard. Coralie Moussu avait disparu à Vénéjan, dans le Gard, il y a un peu plus de huit ans. De prime abord, la police avait conclu, à l'époque, à un suicide. Mais sa famille n'y a jamais cru. A juste titre ? Toujours est-il qu'aujourd'hui, l'enquête sur les circonstances de la mort de Coralie Moussu vient d'être relancée. Et c'est bien la piste de Nordahl Lelandais qui est désormais étudiée.

Rappel des faits

Disparue le 6 novembre 2009 à Vénéjan où elle était domiciliée, Coralie Moussu avait, ce jour là au matin, déposé sa fille, Lou, alors âgée de deux ans, chez sa mère. Elle était supposée venir la récupérer deux heures plus tard. En vain... Elle n'était jamais revenue. Quant à ses papiers et son téléphone, ils avaient été retrouvés à son domicile. Un an plus tard, en décembre 2010 précisément, son corps avait été retrouvé à Port-Saint-Louis dans les Bouches-du-Rhône, pas son véhicule...

D'où cette interrogation de la famille de Coralie Moussu et de son avocat, Maître Patrick Gontard. Lequel a indiqué ce vendredi dans les colonnes de Midi Libre que le parquet de Nîmes avait écrit fin janvier au juge d’instruction. Le but, explique-t-il : "Demander de vérifier l’éventuelle présence de Nordahl Lelandais dans le secteur où la jeune femme de 32 ans a disparu le 6 novembre 2009".

Quel lien pourrait-il y avoir ?

De fait, le village de Vénéjan où elle résidait, rapporte LCI, se trouve non loin de Bagnols-sur-Cèze et de Pont-Saint-Esprit. Or, Nordahl Lelandais y avait un cousin (à Bagnols-sur-Cèze) ainsi qu'une cousine dans un village situé un peu plus au Nord, souligne Midi Libre.

A cela, s'ajoutent deux autres disparitions survenues dans la région. Celle de Lucas Tronche, d'une part, 16 ans et introuvable depuis le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze ; celle d'Antoine, d'autre part, même âge et dont la trace a été perdue le 1er mars 2016 à Clarensac.

Publicité
Des énigmes qui viennent s'ajouter aux autres suspicions et enquêtes qui tournent autour de Nordahl Lelandais. A savoir celle du caporal Arthur Noyer, disparu en Savoie en avril 2017 et dont les ossements ont récemment été identifiés.

En vidéo - Maëlys : "On a négligé d’autres pistes" qui sont "extrêmement importantes", dit l’avocat de Lelandais

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité