Après presque six mois d’enquête, les parents de Maëlys savent enfin ce qui est arrivé à leur fille, disparue dans la nuit du 26 au 27 août. Principal suspect, Nordahl Lelandais a avoué mercredi et a donné des indications qui ont permis de découvrir les restes du corps de la fillette.

Nordahl Lelandais est enfin passé à table, après six mois de silence. Mis en examen pour meurtre, il a avoué mercredi avoir tué "involontairement" Maëlys de Araujo, disparue dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, alors qu’elle participait avec ses parents à une fête de mariage.

En conférence de presse, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, a tout d’abord expliqué que le corps de la fillette avait été retrouvé : "Mes premiers mots ce soir seront pour les parents de Maëlys […] ils savent que leur fille est morte, qu’elle a été tuée. Il y a quelques minutes, nous avons découvert les restes de l’enfant".

Le procureur a ensuite précisé que la chronologie retenue dans l’affaire depuis le début était la bonne et a détaillé les déclarations de Nordahl Lelandais. "Au cours de cette audition Nordahl Lelandais a indiqué qu’il avait tué Maëlys involontairement, et qu’il s’était débarrassé du corps. Nordahl Lelandais a indiqué qu’après avoir emmené l’enfant, et l’avoir tué involontairement, il l’avait déposé dans un endroit à proximité de sa maison, et qu’il était retourné au mariage". Dans la journée de mercredi, le suspect a d’ailleurs accompagné les enquêteurs sur un terrain situé en contrebas du domicile de ses parents, à Domessin. 

Dans la chronologie évoquée par Jean-Yves Coquillat, Maëlys a été enlevée à 2h45 avant d’être aperçue peu après sur des images de vidéosurveillance montrant la voiture de Nordahl Lelandais dans Pont-de-Beauvoisin. A ce moment-là, le portable de l’ex-militaire est en mode avion, il ne le réactivera que 37 minutes plus tard, lorsqu’il est de retour au mariage.

Publicité
A lire aussi : Affaire Maëlys : cette nouvelle preuve qui a poussé Nordahl Lelandais aux aveux 

Enterrée dans les bois

C’est en revanche dans un autre endroit que Nordahl Lelandais a disposé le corps de Maëlys de Araujo. Aux environs de 4 heures du matin, le trentenaire est en effet repassé près de ses parents pour récupérer la dépouille, qu’il a chargée dans son coffre. Il est allé l’enterrer dans le massif de la Chartreuse, près de Saint Franc, où les recherches menées aujourd’hui ont permis de découvrir des ossements, ceux de Maëlys de Araujo selon les déclarations du procureur.

Vers 7 heures le dimanche 27 août, Nordahl Lelandais a alors réactivé son téléphone portable qui a borné au domicile de chez ses parents. Dans la journée, il nettoyait soigneusement sa voiture.

Refusant de donner plus de précisions sur les circonstances de la mort de Maëlys de Araujo, le mis en examen a expliqué qu'il ne donnerait plus d'informations qu'une fois le corps de la fillette retrouvé. 

Vidéo : Affaires Nordahl Lelandais: onze familles de disparus demandent des vérifications

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité