Un homme a été tué par des policiers qui venaient l’interpeller jeudi à son domicile, dans le Nord-Pas-de-Calais. Il s’en était lui-même d’abord pris à l’un des agents.

Question posée à un individu au cours d'un contrôle de police ou contrôle pouvant impliquer une arrestation, voilà ce que signifie exactement une interpellation. Mais certaines interventions sont extrêmes et finissent par déborder de cette définition conventionnelle. C’est ce qu’ont vécu les agents de police du Nord-Pas-de-Calais lorsqu’ils ont interpellé un suspect jeudi à son domicile.

En effet, vers 11 heures une patrouille de police s’est rendue au domicile d’un homme à Montigny-en-Gohelle, près de Lens, suspecté d’avoir participé à une tentative de braquage. L’homme, surpris, a très mal réagi à l’arrivée de la police et les choses ont mal tournées. En effet, le suspect s’est muni d’une paire de ciseaux pour frapper l’un des agents. Ce dernier, touché, a tiré sur l’homme afin de se défendre. Et les deux autres agents, voyant leur collègue blessé, ont eux aussi dégainer leurs armes. "L'homme interpellé a sorti une paire de ciseaux et frappé un policier qui, pour se défendre, a riposté avec son arme. Ses deux collègues ont également fait usage de leur arme. Le policier a été blessé et l'homme est décédé", a expliqué Thierry Alonso, directeur départemental de la sécurité publique du Pas-de-Calais.

Publicité
Un décès qui a mis le feu aux poudres dans le quartierLe décès de la victime a provoqué de vives tensions dans son quartier. Des échauffourées ont ainsi  éclaté entre jeunes et agents de police. Des journalistes ont également étaient pris à partie.

La victime était suspectée d’avoir participé à une tentative de cambriolage d’un hôtel de Cambrai tôt dans le matinée de jeudi.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :