Pour financer diverses actions sociales en faveur de la population, des élus d’une commune du Nord ont décidé de diminuer de 10% leurs indemnités. Plus de détails sur cette initiative.

Pas "solidarité" avec la population qui "souffre actuellement de la récession économique et du chômage", les élus du Cateau-Cambrésis (Nord) ont récemment décidé de diminuer de 10% leurs indemnités de fonction. Le maire sans étiquette de cette commune, Serge Siméon a en effet annoncé que "cette mesure a été adoptée mercredi à l’unanimité par le conseil municipal (…) Nous n’avions jamais pris le plafond (de nos indemnités). On a rebaissé symboliquement de 10% toutes nos indemnités".

"Refaire une politique de la famille et de solidarité"L’édile a par ailleurs précisé que les économies ainsi réalisées devraient s’élever "entre 12.000 et 15.000 euros". Celles-ci vont notamment permettre de "refaire une politique de la famille et de solidarité un peu plus accrue qu’elle ne l’est déjà". A cette somme devra également s’ajouter "l’excédent budgétaire". Fort de cette initiative, Serge Siméon a détaillé : les nouveau-nés de la ville recevront un "cadeau à la naissance", des vêtements notamment, les écoliers passant en sixième auront quant à eux une calculatrice scientifique, une bourse de 100 euros sera allouée aux élèves de terminale souhaitant aller à l'université et la commune participera à hauteur de 25 euros à l'acquisition d'une licence sportive pour les jeunes de 3 à 18 ans.

Publicité
Le maire de Cateau-Cambrésis a également indiqué qu’une subvention de 50.000 euros serait allouée au centre communal d’action sociale en vue de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :