Une douzaine de véhicules de l’association qui vient en aide aux plus démunis ont été entièrement brûlés la nuit dernière à Wattrelos. L’origine criminelle ne fait pas de doute, selon la police.

Mais qui en veut autant aux Restos du cœur ? Une douzaine de véhicules de l’association caritative ont en effet été incendiés à Wattrelos, dans le Nord, rapporte France 3.

Ce sont des riverains de la rue Castermant qui ont appelé les pompiers peu avant 3 heures du matin constatant une série d’incendies sur des voitures dans le quartier, et notamment sur le parking des Restos du cœur.

Au total, douze véhicules de l’association ont été brûlés, dont quatre camionnettes quasiment neuves, servant au transport de denrées alimentaires. "Plusieurs foyers de départ de feu ont été localisés par les enquêteurs, ce qui laisse peu de doute quant à l'origine criminelle de ces sinistres", note France 3 qui rapporte que le préjudice s’élève à 300 000 euros.

A lire aussi EN IMAGES Montpellier : un grand incendie fait rage devant un lycée professionnel

Un appel aux dons lancé par l’association

A côté du parking des Restos du cœur, trois autres véhicules avaient été incendiés auparavant. Si bien que l’on ignore pour l’instant si les malfaiteurs voulaient s’en prendre spécifiquement aux Restos du cœur. Le commissariat de Roubaix est chargé de l’enquête.

Publicité
La plateforme logistique de l’association fondée par Coluche en 1985 se trouve ainsi paralysée, ne pouvant ni recevoir ni livrer des colis alors que s’ouvre la période estivale. "Le site de Wattrelos approvisionne 84 antennes locales des Restos du Cœur implantées dans la métropole lilloise et le Douaisis. Cela représente 1 800 bénévoles, 32 000 bénéficiaires et plus de 2 800 000 repas servis", explique Le Parisien.

Les Restos du cœur ont donc lancé "un appel aux bonnes volontés vers les municipalités et entreprises qui peuvent (leur) proposer des camions pour cette période difficile".

Vidéo sur le même thème : Restos du Coeur: appel aux dons suite à un incendie

Publicité