Grosse frayeur pour les élèves de CM2 de l’école primaire Henri-Wallon à Pissevin, à Nîmes. Un adolescent de 17 ans armé d’un couteau a tenté de les prendre en otage. Grâce au courage du directeur et du gardien de l’école son attaque a pu être déjouée.

Lundi matin, vers onze heures, un jeune homme de 17 ans s’est introduit dans l’école primaire Henri-Wallon, située à Pissevin, un quartier à l'ouest de Nîmes. Il a réussi à s’introduire dans l’école en demandant à parler au directeur. Ce dernier donnait des cours à une classe de CM2. Une fois dans la salle de classe, armé d’un petit couteau de cuisine et d’un brise glace, il a déclaré qu’il s’agissait d’une prise d’otage et qu’il détenait une bombe prête à exploser dans son sac. Le directeur et le gardien de l’école ont réussi, dans un élan de courage, à le neutraliser. La police est ensuite très vite arrivée sur place. Après vérification, il s’est avéré que l’adolescent n’avait aucune bombe sur lui.

Qui est ce jeune homme ? Pour l’instant, aucune information concernant l’identité du jeune homme n'a été communiquée. On ne connaît pas non plus les motifs qui l’ont poussé à vouloir prendre en otage une classe de CM2. D’après une source proche de l’enquête, qui s’est confiée au quotidien Midi Libre, le suspect maintenant en garde à vue, serait du quartier. Cette source a rajouté que l’individu n’aurait pas toutes ses facultés mentales.

Publicité
Plus de peur que de mal"Il nous a fait très peur" a déclaré le courageux directeur de l’école au micro de France Info. Heureusement, plus de peur que de mal pour les 25 élèves de CM2 visés et les deux adultes présents. Aucun élève ni adulte n’a été blessé physiquement lors de cette attaque. Toutefois, une cellule d’aide psychologique a été ouverte pour tous les enfants et adultes qui ont assisté à la scène. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :