Le corps d'une femme a été retrouvé dans le coffre d'un clic-clac dans la nuit de samedi à dimanche, dans un appartement à Nîmes (Gard). Deux hommes ont été placés en garde à vue. 

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux hommes en état d'ivresse ont alerté la police de leur découverte macabre. Le cadavre d'une femme était caché dans le coffre d'un canapé convertible dans un appartement du centre-ville de Nîmes (Gard).

"La découverte a été faite, après que deux hommes en état d'ivresse ont prévenu une patrouille de police vers une heure du matin, indiquant avoir trouvé un cadavre caché dans un clic-clac dans un appartement", a indiqué une source proche de l'enquête. Selon cette même source, cet appartement était "fréquemment squatté". 

A lire aussiNîmes : le mystère des cadavres carbonisés dans une voiture

Les deux hommes en garde à vue

Publicité
Cette découverte a été confirmée par Laure Beccuau, le procureur de la République de Nîmes. L'enquête a été confiée à la police judiciaire pour déterminer les circonstences exactes de ce drame. Un autopsie a été ordonnée par le parquet de Nîmes.

Les deux hommes ayant fait la découverte ont été placés en garde à vue mais nient toute implication dans cette affaire.

Selon Infos H-24, cette femme, dont l'âge reste encore indéterminé, aurait été gravement tabassée, ce qui aurait entraîné sa mort. Sa tête était tuméfiée.

Le journal rapporte également que le propriétaire des lieux ne s'y était pas rendu depuis plusieurs jours et assure qu'il ne connaît pas la victime. Celle-ci pourrait être une SDF. 

En vidéo sur le même thème : Corrida: à Nîmes, le procès de 18 aficionados s'ouvre sous haute surveillance