L'homme qui est accusé d'avoir enlevé, séquestré et violé l'adolescente de 15 ans, comparaît devant les assises du Gard depuis lundi. Il encourt la perpétuité. 

Le procès du ravisseur présumé de Chloé Rodriguez s'est ouvert lundi devant la cour d'assises du Gard. Kamel Bousselat est jugé pour l'enlèvement, la séquestration et le viol de la jeune fille de 15 ans. Aujourd’hui âgée de 19 ans, l’adolescente avait été enlevée en novembre 2012 dans le Gard et retrouvée dans le coffre d’une voiture en Allemagne.

L'affaire débute le 9 novembre lorsque Chloé Rodriguez est enlevée devant son domicile de Barjac, un village du Gard. Commence alors son long périple. Enfermée dans le coffre de son ravisseur, elle traverse la France, l’Italie puis l’Allemagne avant d’être retrouvée une semaine plus tard près d’Offenbourg, à une trentaine de kilomètres de Strasbourg.

De nombreux gendarmes, plongeurs, spéléologues et villageois avaient été mobilisés dans une opération de recherches de grande envergure. Le ravisseur a finalement été interpellé par la police allemande lors d’un vol.

A lire aussi - La terrible histoire d’un homme séquestré nu dans 3m2 par sa famille

Des ratés dans le suivi judiciaire

Agé de 36 ans, l’accusé avait déjà été condamné en mai 2009 à cinq ans de prison dont deux avec sursis pour agressions sexuelles à répétition. Depuis, il était inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles. Le gouvernement a reconnu de multiples ratés dans le suivi judiciaire du trentenaire après sa sortie de prison en septembre 2014. Il ne s’était pas rendu à une convocation du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) d’Avignon.

Publicité
En janvier 2013, Chloé Rodriguez a accueilli chez elles les policiers qui l’ont délivrée. Les deux hommes ont été faits citoyens d’honneur de la ville de Barjac. Le tribunal devrait donner son verdict mercredi.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité