Quatre étudiants en médecine dentaire équipés d’armes factices, de turbans et djellabas ont semé la panique ce dimanche dans l’hôpital Saint-Roch, à Nice. La blague de mauvais goût a mobilisé entre 50 et 70 policiers.

© CC / wikimédia commons

La jeunesse française a de l’inspiration en ce moment. Après le vol de Serge le Lama par quatre jeunes Bordelais, ce sont des étudiants niçois qui ont semé la terreur dimanche soir dans l’hôpital Saint-Roch de la ville. Voyant ces quatre étudiants en médecine dentaire rentrer dans l'établissement munis de turbans, de djellabas et d’armes factices, une femme a directement déclenché l’alerte.

Prévenue vers 20h15, la police a tout de suite bouclé le quartier de l’hôpital Saint Roch. Le SAMU a ainsi dû détourner les ambulances faisant route vers l’établissement. "Tous les patients ont été réorientés vers d'autres structures, ça aurait pu être beaucoup plus grave", a-t-on indiqué à l’hôpital. Les employés de Saint-Roch ont par ailleurs eu comme consigne de s’enfermer dans leur bureau respectif.

Entre 50 et 70 policiers à la recherche des farceurs

Publicité
Selon Martine Rajzman, directrice de garde du CHU, "la très mauvaise blague" a été déroutée en trois quarts d’heure. Au total, entre 50 et 70 policiers ont recherché les étudiants dans les couloirs de l’hôpital. "Les quatre garçons avaient l'air dépités en prenant soudain conscience des conséquences de leurs actes", a précisé Martine Rajzman.

Les quatre farceurs ont ensuite été emmenés au poste de police où ils ont certainement dû s’expliquer. Pour sa part, la vie dans l’hôpital a pu reprendre son cours normal après 22 heures.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

7 commentaires

Comme quoi les études ne sont

Portrait de Poupy06

Poupy06

Comme quoi les études ne garantissent pas l'intelligence !

Votez pour ce commentaire: 

Complétement et totalement

Portrait de saarinen

Complétement et totalement inconscient.

La décadence de notre société s'accélere. 

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour.

Portrait de passant par là

Bonjour.

Oui et c'est "normal" ( comprendre comme "logique dans le fonctionnement adopté" et non comme "c'est bien...". Je préfère préciser, bien que cela tombe sous le sens normalement) , normal car c'est l'éducation qu'ils ont reçu, à savoir des hommes et femmes politiques ainsi que des journalistes et des "stars" qui bidouillent sans cesse la vérité, qui font scandale pour faire parler d'eux et devenir des "banquables" fort bien bien rémunérés par les médias etc. etc. L'argent  circule et arrive non vers  ceux qui travaillent sérieusement en silence, mais vers ceux qui font l'évènement quelqu'il soit , positif comme négatif. Plus question d'être chanteur, pompier, hotesse de l'air ou autre sans montrer son cul ou ses seins et pas question non plus d'être un responsable si on insulte pas à gros renforts de grossièreté et force provocations...A croire que c'est même devenu un métier dans chaque groupe politique...

La ministre de la justice s'y met aussi etia préféré comprendre qu'on la traitait de singe pour avoir bénéficiée de l'expression "elle est maline comme un singe", qui jusque là ou il y a peu, était plutôt reçue comme un compliment. A moins que certains, dont elle-même, privilégient sa couleur de peau et non sa culture pour changer le sens...ne serait-ce pas du racisme inversé celà ? Bref, dans ce contexte des étudiants qui sortent juste de l'adolescence et dont leur éducation a été bercée par tout ce qui précède ( j'ai oublié ceux qui s'agressent eux-mêmes pour se faire passer pour des victimes...)et  sachant les besoins de défoulement des étudiants, en médecine entre-autres, rien donc que de très évident en ce qui concerne  le contenu de leur "blague", pas plus provocatrice que bien d'autre. Ils ont au moins le mérite de la déclarer comme telle, alors que des gens plus sérieux et plus responsables par leur statut,s'enfoncent eux dans leurs mensonges...Qui croyez- vous que l'on va sanctionner pour rassurer le bon peuple ?

bonne continuation.

Votez pour ce commentaire: 

Venez faire un tour dans les

Portrait de MYRRZINN

MYRRZINN

Venez faire un tour dans les internats des C.H.U. /  C.H.R.U. , vous verrez que nos petits étudiants en médecine ne manquent jamais d'imagination ! Un peu espiègles, mais moi j'les aiment bien ces petits ! Un médecin sans imagination fait stagner les progrès de la médecine. 

Dans le cas de ces internes de Nice, c'est sûrement un con qui a eu cette brillante idée que je  n'approuve pas. Mais des fois, les cons, ça fait d'excellents médecins aussi.  Tenez , Dr House par exemple  c'est un con très con et très compétent ! Car comme disait  Audiard : un con ça ose tout ! Donc en conclusion, un con, même étudiant en soin dentaires sera toujours plus proche du génie que moi...   

Votez pour ce commentaire: 

Les "petits" étudiants ne

Portrait de Mylilou

Les "petits" étudiants ne sont pas là pour avoir de l'imagination. Du reste les malades ne leur en demande pas,  Il leur suffit de bien apprendre leur métier.  Ce ne sont pas des artistes (à part les chirurgiens esthétiques). Quant au génie c'est pas difficile d'en avoir plus que vous !!

Votez pour ce commentaire: 

Je connais bien les internes

Portrait de MYRRZINN

MYRRZINN

Je connais bien les internes de médecine, vu que je les fréquente tous les jours. Croyez-moi : leçons bien apprises + imagination = plus de vies sauvées. Si certes les malades ne leur demande pas d'improviser, certaines maladies tuent toujours. Sans imagination pour les combattre, la médecine stagnerait. L'époque d'Ambroise Paré serait toujours la nôtre.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité