A Narbonne, dans l’Aude, une tête de porc a été découverte sur le chantier de construction d’une mosquée.

Les membres de l’Association musulmane en charge de la construction d’une nouvelle mosquée dans la ville de Narbonne, dans l’Aude, ont eu une très mauvaise surprise lundi matin. Ils ont découvert sur le chantier de leur futur lieu de culte une tête de porc, ainsi que les quatre pattes de la bête, le tout dans une mare de sang. Les membres de l’Association ont prévenu la police et le parquet, cependant afin de ne pas donner plus d’ampleur à cette affaire, ils ont décidé de ne pas révéler l’acte. Toutefois, le parquet a ordonné qu’une enquête soit ouverte, pour dégradations et provocation à la haine raciale.

Publicité
Selon l’AFP, à qui le procureur, David Charmatz, s’est confié, le parquet de la ville veut "absolument" savoir ce qui s’est passé. Il souhaiterait aussi retrouver les auteurs de cet acte. Selon le quotidien l’Indépendant, qui a relaté les faits dans ses colonnes hier matin, ce n’est pas la première fois qu’un acte de cette nature a eu lieu sur le chantier. En effet, citant un des membres de l’association, une première tête de porc avait déjà été retrouvée sur le lieu de la future mosquée en décembre dernier. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :