Après quatre jours passés perché en haut d’une grue à Nantes, Serge Charnay en est finalement descendu lundi. Mais ce père divorcé qui demande un droit de visite de son fils a d’ores et déjà prévenu que son combat n’est pas terminé.

Il a désormais les pieds sur terre mais son esprit reste haut perché. Serge Charnay, le père séparé qui vient de passer quatre jours et trois nuits retranché dans une grue à Nantes a mis fin à son action spectaculaire lundi en fin d’après-midi.  Comme il s’était engagé à le faire, il a attendu qu’une réunion entre les ministres de la Justice et de la Famille soit organisée avec les représentants des associations de défenses des droits des pères pour redescendre de l’engin de chantier. Et alors que Christiane Taubira et Diminique Bertinotti ont reçu lundi des membres de trois associations dont SOS Papa, Serge Charnay a accepté de mettre fin à son intervention quelques heures après. Avant même de poser un pied au sol, il a toutefois prévenu : "C’est pas fini, loin de là", avant d’ajouter : "Je crains qu’il y ait des papas qui désespèrent encore longtemps".

"Les femmes qui nous gouvernent se foutent toujours de la gueule des papas"Interrogé sur les raisons exactes qui l’ont poussé à mener un tel combat, le père de famille a expliqué : "Je ne suis monté que pour la cause des pères et pas pour mon cas personnel". Applaudi par de nombreuses personnes venues lui témoigner leur soutien, Serge Charnay a poursuivi ses explications, n’hésitant pas à tenir des propos contre les femmes. Il  a ainsi indiqué : "Ce qui m’énerve le plus, c’est que la cause des papas n’est pas entendue et que les femmes qui nous gouvernent se foutent toujours de la gueule des papas et qu’il va falloir se battre beaucoup plus".

Publicité
Revenant sur la rencontre qui avait eu lieu quelques heures plus tôt avec les ministres, le papa en colère a également estimé que "c’est un début comme l’a Mme Taubira, elle nous a promis d’autres réunions avec plus d’associations ». Selon lui, « il y a un gros travail pour que ça avance". Quelques jours plus tôt, Serge Charnay revendiquait "l’égalité des hommes face aux femmes dans le cadre du droit de visite" et la résidence alternée.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

5 commentaires

entre Serge Charney qui

Portrait de stvi

 stvi

 entre Serge Charney qui descend de sa grue ,et madame Taubira qui n'est pas montée dans le bon sens,on est obligé de constater que même les sujets sérieux ne le restent pas longtemps  .....

Votez pour ce commentaire: 

Madame Taubira déploie

Portrait de lécrivain

Madame Taubira déploie beaucoup d'énergie pour défendre les homosexuels qui vivent contre les lois de la nature, mais se montre beaucoup plus tiède pour défendre les pères qui ont eu des enfants conformément aux lois de la nature. J'ai l'impression qu'elle est montée à l'envers.

Votez pour ce commentaire: 

Qu'on arrête de nous parler

Portrait de lili06100

lili

Qu'on arrête de nous parler de ce dingue ! Les média en ont trop fait, le gouvernement aussi et c'est pire ! Ce monsieur est un extrémiste, il a déjà été condamné pour non représentation d'enfant. J'espère bien qu'on ne confiera pas l'enfant à ce fou furieux.

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour, Je découvre juste

Portrait de PerePriveDEnfant

Bonjour,
Je découvre juste votre commentaire, excusez mon retard, j'ai pris le temps de répondre aux messages de centaines de personnes qui connaissent ou sympathisent à cette douleur atroce...
Visiblement vous ne savez pas grand chose de cette histoire... à minima si la vérité vous souciait quelque peu vous auriez cherché et lu ma version dans mon profil Facebook, elle est à disposition de toutes les bonnes volontés...?
Je ne vous en veux pas, mes proches eux même ne l'ont pas forcément fait et ont dit, à l'occasion, quelques âneries...
J'ai "enlevé" mon fils car la justice s'est acharnée à vouloir m'en priver alors même que pour la maman je suis "un père extraordinaire" et qu'elle jurait qu'elle ne nous séparerait pas...!
Je n'ai pas la moindre once de violence, ce qui n'est pas le cas de madame, mais la justice a refusé de la poursuivre pour nombre de faits gravissimes...!
Un père qui vient chercher son enfant a autre chose à faire que "rouer de coups les grands-parents"... cela devrait vous inquiéter sur la mentalité de cette famille...!
Je me tiens à votre disposition si vous souhaitez en discuter?
Serge, Père Privé d'Enfant, le papa de la grue jaune de Nantes
Sans aucune nouvelle de son petit Benoit depuis deux interminables années...
------------------------------------
http://www.facebook.com/pere.privedenfant?ref=tn_tnmn

Votez pour ce commentaire: 

lécrivain a dit : Madame

Portrait de Zeralda28

lécrivain a dit :

Madame Taubira déploie beaucoup d'énergie pour défendre les homosexuels qui vivent contre les lois de la nature, mais se montre beaucoup plus tiède pour défendre les pères qui ont eu des enfants conformément aux lois de la nature. J'ai l'impression qu'elle est montée à l'envers.

Pour une fois, je suis d'accord avec Madame Taubira, elle a défendu vigoureusement ses juges.

Par contre, elle n'aurait pas du recevoir les associations, c'est passer par dessus la tête des magistrats,qui eux, ont les dossiers en main,et sont des juges indépendants du pouvoir politique

Pour quelques exceptions, et celle de Serge Charnay est manifeste, la plupart des gardes d'enfants se passent avec l'agrément du mari.

Parce qu'ils pensent que les enfants seront mieux avec une mère, surtout quand ils sont jeunes.

Parce que certains ont une certaine envie de liberté que contrarierait la présence d'un enfant

Dans la plupart des cas, les séparations se passent normalement, il ne faut pas généraliser et se laisser prendre au piège d'une évidente intention politique, comme celle que nous avons vécue à Nantes.

 

Je l'ai dit il y a très longtemps

Dans tous les procès de quelque nature qu'ils soient, un jugement fait deux mécontents

Celui qui gagne, car il trouve que ce jugement n'est pas assez sévère ou n'accorde pas assez de dommages interets

Celui qui perd, et qui trouve que la justice est pourrie et que son avocat est nul......

Votez pour ce commentaire: 

Publicité