Un homme de 37 ans, soupçonné d’avoir commis neuf viols et tentatives de viols, a été mis en examen et placé en détention provisoire aujourd’hui à Nancy.
 

Un homme de 37 ans, soupçonné d’avoir violé –et tenté de violer- neuf femmes entre 2008 et 2012, a été placé en détention provisoire et mis en examen à Nancy. Arrêté au Luxembourg pour avoir  tenté de violer une joggeuse en mars 2012,  il purgeait une peine d’un an d’emprisonnement ferme. Sa victime avait pu se défendre et avait retenu le numéro de la planque d’immatriculation de la camionnette qu’il conduisait. C’est grâce à son ADN que les enquêteurs du Service Régional de la Police Judiciaire (SRPJ) de Nancy ont retrouvé sa trace.

Les différents prélèvements réalisés dans plusieurs cas de viols non élucidés dans la région de Nancy ont permis à ces enquêteurs de demander son extradition vers Nancy. Lors de ses auditions avec la police nancéienne, le suspect a avoué les viols de deux jeunes femmes, dont celui d’une étudiante de 20 ans. Il utilise toujours le même mode opératoire : encagoulé, il menace ses victimes avec un couteau.

Publicité
Ce nancéen est un chauffeur routier aux allures de "monsieur tout le monde" précise une source proche de l’enquête, qui l’a qualifié de "serial violeur", agissait suivant ses pulsions. "Les victimes étaient là au mauvais moment. Il avait une pulsion, c'était l'occasion qui faisait le larron" a expliqué cette même source. Ce "serial violeur" a aussi expliqué qu’il repérait ses victimes au hasard. Dans le cas de l’étudiante, il a expliqué l’avoir remarquée sur un parking et suivie jusqu’à son appartement.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité