La ministre de l’Education nationale s’est exprimée dimanche au sujet de la présence obligatoire d’un menu végétarien dans les cantines scolaires.

"Dans un certain nombre de communes, on offre des repas de substitution qui ne sont pas végétariens. Je ne veux pas imposer à ces communes-là de souscrire forcément à un repas végétarien", a indiqué Najat Vallaud-Belkacem dimanche au cours du 12/13, le journal de France 3.

La ministre de l’Education nationale répondait au député UDI Yves Jégo qui souhaite déposer une proposition de loi visant à imposer aux cantines scolaires la présence d’un menu végétarien. Le député espère ainsi en finir avec les polémiques liées aux croyances des élèves.

Najat Vallaud-Belkacem a rappelé que les collectivités locales "ont la possibilité de créer un menu de substitution" comme "elles le font toujours depuis des décennies". "Je pense que les choses fonctionnent bien aujourd'hui si on met de côté certaines polémiques qui finiront par être réglées par la justice", a-t-elle ajouté.

A lire aussi - Repas de substitution : Matthieu Ricard propose une "alternative végétarienne" dans les cantines

Le menu végétarien en a séduit d’autres

Publicité
Le menu "le plus laïc de tous" a été encensé dans une tribune du journal Le Monde par un groupe d’intellectuels, dont le moine bouddhiste et écrivain Matthieu Ricard. A Perpignan, la mairie (Les Républicains) a commencé au mois de juin à proposer un menu végétarien à la place du menu de substitution, expliquant que c’était une solution plus économique et satisfaisante. Le président du MoDem François Bayrou a quant à lui indiqué qu’il examinait cette alternative pour sa ville de Pau.

Vidéo sur le même thème - Cantines : Yves Jégo veut rendre obligatoire un menu végétarien