L’humoriste a été mis en examen lundi soir pour avoir traité la députée européenne de "conne" au cours d’un spectacle organisé à Toul en octobre dernier.

©AFP

AFP

Selon les informations de l’Est Républicain, Guy Bedos a été mis en examen lundi soir par un juge d’instruction de Nancy pour injures publiques envers un corps constitué, un fonctionnaire ou un citoyen chargé d'un service public. Les faits reprochés à l’humoriste remontent au mois d’octobre 2013. Lors d’un spectacle qu’il donnait à Toul (Meurthe-et-Moselle), il avait insultée Nadine Morano. L’ancienne ministre sous Nicolas Sarkozy et actuelle députée européenne avait été traitée de "conne" devant quelque 1 300 spectateurs. "Nadine Morano a été élue ici à Toul ?", avait-il d’abord interrogé avant de commenter : "Vous l’avez échappé belle ! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne !". Des propos qui avaient provoqué la colère de l’ex-membre du gouvernement et conduit à un dépôt de plainte.

Publicité
"Je me fous de Nadine Morano"Loin de s’arrêter là, Guy Bedos en avait ensuite remis une couche quelques semaines plus tard. Interrogé sur cette polémique au micro d’Europe 1, l’humoriste avait lâché : "Elle est passée pour une conne. Parce que dire que Nadine Morano est une conne, ce n'est pas de la diffamation, c'est de l'information. Je me fous de Nadine Morano, elle n'a aucune importance. C'est un personnage comique sans le vouloir. J'ai adoré ça, ça m'a fait une pub formidable. Et la plupart de ceux qui me recevaient étaient d'accord avec moi en coulisses".  

Guy Bedos encourt désormais un peine d’amende pouvant aller jusqu’à 12 000  euros.

 

 

 

Vidéo : Guy Bedos insulte Nadine Morano dans l'un de ses spectacles

mots-clés : Nadine morano, Guy bedos
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité