Pour la première fois depuis que l’affaire Grégory a été relancée il y a quelques semaines, Marie-Ange Laroche est sortie de son silence. Découvrez ce qu’elle a dit.

Agée de 60 ans, Marie-Ange Laroche est toujours restée discrète malgré l’affaire Grégory qui a souvent mis son nom en Une des journaux. Il y a trente-trois ans, elle était la femme de Bernard Laroche, l’homme qui fût un temps accusé du meurtre du petit garçon de quatre ans, avant d’être tué par le père de l’enfant. Aujourd’hui le nom de la veuve se retrouve de nouveau mêlé à cette affaire hors nomes. Un cousin éloigné l’accuse en effet d’avoir frappé sa petite sœur, Murielle Bolle, pour l’inciter à revenir sur le témoignage dans lequel elle accusait son beau-frère d’avoir enlevé le garçonnet. Une version que les deux femmes réfutent en bloc. "Ce soir-là, j’ai saisi Murielle par les épaules, mais je ne l’ai pas frappée. C’est faux, je suis formelle. Je lui ai dit : ‘Qu’est-ce que tu as dit ?’", a en effet déclaré Marie-Ange Laroche lors d’un entretien accordé à l’AFP et à L’Est Républicain. Leur cousin a quant à lui raconté aux enquêteurs que l’adolescente avait été "massacrée" par "Marie-Ange, sa mère et le Titi". "On l’entendait hurler. J’ai été choqué de voir Marie-Ange avec une poignée de cheveux de Murielle dans la main", a-t-il même confié, rapporte Le Figaro. "Les gendarmes peuvent venir m’entendre, je n’ai rien à cacher, rien à me reprocher", a pourtant lancé Marie-Ange Laroche.

Marie-Ange Laroche a écrit à Emmanuel Macron

Assurant n’avoir pas revu sa sœur cadette depuis cette époque, la veuve de Bernard Laroche est ensuite revenue sur les accusations qui pèsent sur son mari. "C'est trop facile de taper sur Bernard. Il est mort, il peut pas se défendre, a-t-elle regretté. On m'a traînée dans la boue. On m'a détruite, salie. Ma vie est foutue". Aussi, a-t-elle envoyé une lettre au président Emmanuel Macron pour dénoncer les "dérives" de cette affaire. "Je lui explique l'acharnement qu'il y a sur Bernard. S'il a un pouvoir, il faut que ça s'arrête. Qu'on laisse Bernard se reposer. (...) Je résiste pour mes enfants. Ils sont en train de nous briser, de me broyer. Ils nous salissent", a-t-elle indiqué à BFM TV qui a pu consulter ce courrier.  

Publicité
Agée de 60 ans, Marie -Ange Laroche vit toujours dans la vallée de la Vologne, la rivière où le corps du petit Grégory Villemin a été retrouvé pieds et poings liés, et travaille dans un établissement public. Agée de 48 ans et mère de famille, sa sœur Murielle a quant à elle été mise en examen pour enlèvement de mineur de moins de 15 ans suivi de mort, et incarcérée. En grève de la faim depuis bientôt une semaine, elle doit être confrontée à son cousin éloigné le 28 juillet prochain.

En vidéo - "J'ai peur pour la vie de différentes personnes", confie l'avocat de Marie-Ange Laroche

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité