Deux policiers de la BAC ont été tués ce jeudi matin lors d’une cours-poursuite sur le périphérique parisien. Les occupants du 4x4 poursuivi ont été arrêtés. La circulation est très perturbée.

Un drame s’est produit ce jeudi matin sur le périphérique parisien. Peu avant six heures, deux policiers ont été tués et un troisième très grièvement blessé dans un accident de voiture. Son pronostic vital est engagé. La voiture des policiers a été pulvérisée par le choc. Selon les premiers éléments récoltés, une voiture de la Brigade anti-criminalité de nuit (BAC Nuit) a pris en chasse un Range Rover au niveau de la porte Maillot après avoir constaté de multiples infractions au Code de la route. Mais alors que les deux hommes à bord du 4X4 seraient parvenus à semer les policiers, ces derniers auraient appelé des collègues en renfort. La voiture de ces derniers aurait ensuite été percutée par le véhicule des fuyards entre porte de Clignancourt et porte de la Chapelle. Les circonstances exactes de l’accident demeurent encore floues pour le moment.

Manuel Valls va rencontrer les collègues des victimesLégèrement blessés, les deux hommes en fuite ont pu être interpellés. L’un d’eux a toutefois dû être soigné dans une ambulance. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur devrait "se rendre dans la journée auprès des camarades des policiers tués". Son porte-parole a par ailleurs indiqué que "le ministre présente ses condoléances aux familles et aux proches des policiers et souhaite que toute la lumière soit faite sur les circonstances exactes de ce drame".

Publicité
D’après des informations d’Europe 1, le conducteur du 4x4 roulait sans permis et était connu des services de police.  La circulation est très perturbée sur le périphérique. La circulation est même fermée sur le périphérique intérieur. Les conducteurs qui ont l’habitude d’emprunter le tronçon sont invités à emprunter un autre itinéraire. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :