Ce jeudi 6 novembre, une vingtaine de lycées parisiens font l'objet de blocus organisés par des lycéens en réactions à la mort de Rémi Fraisse. Les protestataires répondent à un appel du "Mouvement Inter Luttes Indépendant" qui avait appelé à une action sur sa page Facebook.

Plusieurs centaines de lycéens parisiens ont répondu ce jeudi 6 novembre à l'appel lancé sur Facebook par le "Mouvement Inter Luttes Indépendant" que Le Parisien qualifie de "groupuscule d'extrême gauche". Les lycéens protestent contre les "violences poicières" en réaction à la mort de Rémi Fraisse. Ci-contre le lycée Claude Bernard dans le 16ème arrondissement de la capitale. Une manifestation est prévue cet-après midi.