Un dieu de la gastronomie s’est éteint ce samedi 20 janvier. Paul Bocuse est décédé à l’âge de 91 ans. De nombreux chefs réclament un hommage national à Emmanuel Macron.

Le monde de la gastronomie est en deuil depuis l’annonce de la mort de son mentor : Paul Bocuse, âgé de 91 ans. Depuis, les hommages rendus par les grands chefs n’en finissent pas. Chacun y va de sa photo avec le grand cuisinier et des messages pour saluer sa mémoire. Mais certains vont encore plus loin et suggèrent un hommage national à Emmanuel Macron. C’est le cas du médiatique chef Jean Imbert. Pour lui, Paul Bocuse était le plus grand cuisinier que la France n’ait jamais connu. Très touché par la mort de celui qui l’a inspiré, il lui a rendu un message poignant sur son compte Instagram. « À 15 ans, quand j'ai découvert votre école à Lyon, j'ai su directement que c'est ici et nulle part ailleurs que je voulais apprendre la cuisine », se remémore-t-il, avant d’évoquer différents souvenirs et anecdotes qu’il a eu avec son mentor.

 

Mr Paul Une pensée pour votre famille et vos brigades. Quand j'etais jeune, je ne voulais pas faire cuisinier, je voulais jouer à être Paul Bocuse. Je commandais des casseroles en cuivre a Noël pour faire comme vous. A 15 ans quand j'ai découvert votre école a Lyon, j'ai su directement que c'est ici et nulle part ailleurs que je voulais apprendre la cuisine. C'était génial votre école, parfois vous veniez le matin, on pouvait échanger avec vous, vous dédicaciez des toques aux élèves ( j'ai toujours la mienne bien cachée!). Tellement de souvenirs. On va parler pour toujours de vos plats, de la soupe VGE, de la nouvelle cuisine mais pour moi, vous étiez un "aubergiste" au sens noble du mot. Avec ma famille, on venait le midi de Noël chez vous a Collonges, toujours les mêmes souvenirs, vous vous mettiez à notre table et demandiez " quelques bulles" pour l'apéro, puis il y avait le tour de votre cuisine, c'était magique. Et cela n'était pour moi, ou pour les gens que vous connaissiez, vous faisiez cela a tout le monde, vous receviez les gens chez vous, dans votre maison, pour leur montrer votre passion, les matières 1eres de votre région, vos sous chefs etc... c'est dans cette transmission et humilité que pour moi vous êtes le plus grand. Dans le respect de la volonté de la famille et des proches, a titre personnel j'aimerai que le President de la république vous fasse un hommage national, a ma connaissance aucun cuisinier de l'histoire de notre pays n'en a eu. Peut être c'est mon coeur de cuisinier qui parle mais personne n'a fait rayonner la France dans le monde comme vous l'avez fait depuis 50 ans. Merci

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le 20 Janv. 2018 à 8 :23 PST

Le « pape de la gastronomie »

Dans son long message, il indique également qu’il aimerait, « à titre personnel » qu’un hommage national soit rendu au « pape de la gastronomie » par le président de la République, Emmanuel Macron. « Peut-être c'est mon cœur de cuisinier qui parle, mais personne n'a fait rayonner la France dans le monde comme vous l'avez fait depuis 50 ans », conclut-il. De son côté, le chef trois étoiles du pavillon Ledoyen, Yannick Alléno, a évoqué Paul Bocuse comme étant son modèle, lors de l’émission C’est arrivé demain sur Europe 1. « Bocuse, pour moi, c'était mon Zidane. J'ai rencontré Bocuse en 1998 au moment où je préparais le Bocuse d'or. Il a toujours suivi ma carrière de près avec beaucoup d'attention ».

Publicité
Après les hommages nationaux rendus à Johnny Hallyday et Jean d’Ormesson, Yannick Alléno estime que Paul Bocuse mérite lui aussi son bel hommage. « Il était peut-être même plus connu que Johnny. Johnny était une grande figure française, mais Paul rayonnait dans le monde entier », a-t-il déclaré. Enfin, Marc Veyrat, évoque-lui un jour de deuil national. « Il y a un sentiment de profonde tristesse, c'est un jour de deuil national pour la gastronomie », a-t-il déclaré sur BFMTV samedi.

EN VIDEO. Paul Bocuse est décédé à 91 ans

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Paul bocuse, Hommage, Chefs
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité