Le cuisinier et critique culinaire Jean-Pierre Coffe est décédé lundi soir, à l’âge de 78 ans. Avant de s’en aller, ce monument de la gastronomie a exprimé une dernière volonté… impossible à réaliser.

Jean-Pierre Coffe a marqué les esprits par son exubérance, ses coups de gueule et son franc-parler. Décédé à l’âge de 78 ans dans la nuit de lundi à mardi, il a exprimé un souhait avant de s’en aller : partir en toute discrétion, sans bruit.

Selon le Berry Républicain, il "ne souhaitait pas que l'annonce de son décès soit divulguée avant son incinération. Mais la vitesse de l'information a empêché le vœu de cette figure médiatique d'être exaucé". 

En mai 2015, Jean-Pierre Coffe avait confié à L'Express être souffrant. "A 77 ans, je suis en phase terminale, je n'ai plus rien à cacher", avouait-il sans plus d’explication.

A lire aussi- Jean-Pierre Coffe : cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur lui

"Il souhaitait partir sans qu'on en fasse trop. C'est assez curieux parce que c'est l'inverse"

Publicité
Lors de la matinale d'RTL de ce mecredi, son ami depuis vingt ans, Laurent Ruquier, s’est exprimé à propos de cette décision : "il souhaitait partir sans qu'on en fasse trop. C'est assez curieux parce que c'est l'inverse. C'est raté, j'ai même envie d'en rire parce que je dois dire, je trouve ça presque comique, le fait qu'il ait envie de partir discrètement alors que ça ne lui correspond pas tant que ça, dans l'ensemble de sa carrière".

Vidéo sur le même thème : Jean-Pierre Coffe se confie sur un épisode douloureux de sa vie : "J'ai retrouvé ma femme en sang, avec mon petit garçon qui était mort"

Publicité