Le procès en appel de Cécile Bourgeon et de son ex-compagnon Berkane Makhlouf, accusés d'avoir porté des coups mortels à la petite Fiona en 2013, s’est ouvert ce lundi au Puy-en-Velay (Haute Loire). Exténuée, la mère de la fillette s’en est prise aux avocats de la partie civile. 

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf comparaissent, depuis lundi, devant la cour d’assise du Puy-en-Velay (Haute-Loire), dans le cadre de leur procès en appel pour le meurtre de Fiona, âgée de 5 ans au moment des faits, en 2013. Ce mercredi, alors que sa mère était interrogée par les avocats de la partie civile, Cécile Bourgeon a littéralement perdu ses moyens.  

"Eh vous, vous restez tranquille avec ma mère, ça fait des heures qu'elle est là debout ! Vous vous calmez sinon c'est moi qui vais m’en mêler !", a hurlé l'accusée tremblotante, comme l’a relevé LCI. L’avocat de celle-ci, Me Renaud Portejoie, s’est alors dirigé vers sa cliente pour contenir sa colère. Elle n'a pas supporté de voir sa mère assaillie de questions et "subir, subir, subir" pendant plusieurs heures

"Cécile, jeune, c'était quelqu'un qui allait vers les autres pour leur porter secours"

Plus tôt, la mère de Cécile Bourgeon a indiqué aux juges que sa fille aurait été incapable de lever la main sur Fiona. "Elle n'a pas su s'interposer et elle s'en veut énormément", a-t-elle expliqué en évoquant les coups mortels qu’a reçus la fillette. "Ca va vous choquer mais Cécile, jeune, c'était quelqu'un qui allait vers les autres pour leur porter secours", a-t-elle ajouté.

Publicité
De son côté, Cécile Bourgeon, qui avait écopé de cinq ans de prison en première instance, a une nouvelle fois affirmé qu’il s’agissait d’un accident en réfutant la thèse des violences. Quand l'avocat général lui a demandé "de quelle origine" était l'accident, l'accusée a répondu : "Malheureusement, je suis pas médecin, je ne peux pas savoir", tout en reconnaissant qu'elle et Berkane Makhlouf avait consommé "beaucoup de drogues" au moment des faits. 

Quatre ans après le décès de Fiona, le corps de la petite fille demeure introuvable. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité