Une semaine après avoir été tuée pendant l’assaut du Raid à Saint-Denis, Diesel pourrait être prochainement enterrée au cimetière pour chiens d’Asnières-sur-Seine, en région parisienne.

Mercredi dernier, en plein assaut contre les terroristes de Daech retranchés dans un appartement de Saint-Denis, Diesel, une chienne du Raid était tuée. Touché par deux balles, l’animal était revenu mourir aux pieds de son maître. Une bien triste histoire qui avait beaucoup touché les internautes et propulsé ce malinois au statut de héros de guerre. En effet, rapidement après l’annonce de sa mort, de nombreux hommages avaient commencé à affluer sur la toile. Plus tard, une pétition a même été signée par près de 50 000 personnes pour que Diesel obtienne à titre posthume la médaille nationale de Paris. Un autre appel a également été lancé pour qu’elle puisse être enterrée dans le premier cimetière pour animaux au monde, à d’Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine.

Le Raid ne s’est pas encore prononcéUne requête à laquelle la commune aurait décidé d’accéder. Ainsi que le rapporte Le Parisien ce mercredi, une concession aurait été réservée pour DIesel. "Pour l’instant, ils sont débordés mais semblent sensibles à notre proposition", a expliqué la mairie au journal, à propos de la réaction du Raid. Et celle-ci de préciser : "Il faut évidemment que son maître puisse donner son avis".

Publicité
La mort de Diesel n’a pas seulement ému les internautes français. En Russie, le président Vladimir Poutine a en effet décidé d’offrir un chiot berger allemand à Paris en signe de solidarité après la mort du malinois. Ce chiot a été appelé Dobrynya, en référence à un chevalier médiéval russe "réputé pour sa force, sa bonté et son courage", précise une lettre écrite par le ministre de l’Intérieur russe et publiée sur les réseaux sociaux.

En vidéo - Découvrez Dovrynya, le chiot envoyé à la France pour "remplacer" Diesel

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité