Le petit Bastien est mort le 25 novembre 2011 après avoir été mis dans un lave-linge. Le père écope de 30 ans de prison ferme pour l'avoir tué et la mère de 12 ans pour "complicité et violence". 

Les parents du petit Bastien, mort après avoir été enfermé dans une machine à laver, ont été condamnés vendredi soir. Le père, Christophe Champenois, échappe à la perpétuité mais écope de 30 ans de prison ferme - assortis de 20 ans de sûreté - tandis que la mère, Charlène Cotte, devra effectuer une peine de 12 ans de prison ferme. 

Ils étaient jugés depuis mardi pour le meurtre du petit Bastien, dont le père est accusé d’avoir tué son fils de 3 ans le 25 novembre 2011 en le mettant dans le lave-linge du domicile familial, à Germigny-Levêque, en Seine-et-Marne. La mère était quant à elle jugée pour "complicité et violence". 

A lire aussi : Mort du petit Bastien : le témoignage bouleversant de la grande sœur  

"D'habitude, j'arrivais à calmer Monsieur"

Un acte odieux commis "au prétexte que le garçonnet, que son père ne supportait pas et qu'il enfermait régulièrement dans le placard, n'avait pas été sage à l'école ce jour-là", rappelle MYTF1News.

Publicité
A l'énoncé du verdict, aucune émotion particulière n'était perceptible sur les visages des deux parents. Quelques minutes avant, la mère avait déclaré avoir aimé son fils et n'avoir pas voulu sa mort. "J'ai fait ce que je pouvais. D'habitude, j'arrivais à calmer Monsieur mais ce jour-là, sa haine a été plus forte", a-t-elle déclaré. 

En vidéo sur le même thème - Meurtre de Bastien : le père condamné à 30 ans de réclusion, la mère à 12 ans