Les membres de l’Association Fraternité Montrouge(AFM) ont appelé ce mercredi à manifester samedi après-midi pour protester contre la fermeture de la seule mosquée de la ville, après l’arrêté municipal promulgué par la mairie le 14 février dernier.

Les musulmans de la ville de Montrouge, en Haute-Seine, se mobilisent pour empêcher la fermeture de la seule mosquée de la ville. L’Association Fraternité Montrouge (AFM), en charge du lieu de culte a appelé à manifester samedi contre la décision du maire de la ville, Jean-Loup Metton (UDI), de fermer la mosquée en février dernier. L’association a également une campagne intitulée "touche pas à ma mosquée".

Il semblerait que le maire n'en soit pas à sa première démarche pour fermer ce lieu de culte. L’élu a, en effet, déjà saisi la justice quatre ans auparavant pour fermer la mosquée. Les raisons évoquées sont des "entorses au code de l’urbanisme" justifiant la promulgation de cet arrêté. Dans un communiqué, le maire a réaffirmé sa position sur le sujet assurant qu'"il n’y a pas lieu de laisser installer une salle de prière à Montrouge étant donné que, d’une part, les musulmans ne constitueraient qu’une minorité dans la commune, et d’autre part, qu’il existe une mosquée dans la commune voisine de Bagneux vers laquelle les musulmans de Montrouge devraient plutôt se diriger".

Publicité
Pour le moment, l’avenir de ce lieu confessionnel reste incertain et le président de l’association multiplie les campagnes pour pouvoir faire abroger cette décision municipale. Les responsables de la mosquée ont déposé des recours au tribunal de Cergy et ont obtenu le soutien du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM). A ce jour, l’association religieuse aurait recueilli environ 400 soutiens et compte bien se faire entendre lors de la manifestation de samedi qui débutera à 14h30. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité