Une jeune femme de 33 ans, originaire de l’Hérault a été relaxée vendredi par le tribunal de Montpellier. Elle était jugée pour avoir tué le chien qui a tué son chat.

Relaxe. Le tribunal de Montpellier a jugé qu’une femme de 33 ans, originaire de l’hérault, était en statut de légitime défense, lorsqu’elle a tué le chien qui avait attaqué son chat.

Les faits remontent à la période de Noël 2016 à Saint-Jean-de-la-Blaquière, comme le précise France Bleu Hérault. Le lendemain des fêtes, toute la famille de cette jeune femme, y compris ses deux enfants de moins de 10 ans, est sur le canapé, quand ils voient devant la baie vitrée, un chien, un jagdterrier, tenant la tête de leur chat Oz, dans la gueule. Alors que les petits hurlent, la mère tente de faire lâcher prise à l’animal.

Un coup de couteau fatal

Dans le feu de l’action, elle commence par lancer une basket au chien, puis se met à le frapper avec un manche à balais. Elle lui lance même une chaise de jardin, mais la situation reste la même : il tient toujours le chat dans sa gueule et la baie vitrée est bardée de sang.

Publicité
La jeune femme finit par se saisir d’un couteau. Elle assène un coup au chien qui finira par s’effondrer quelques minutes plus tard dans le jardin. Le tribunal a estimé qu’il s’agissait d’un cas de légitime défense car l’animal représentait un danger pour la famille. Il appartenait à une voisine et s’était échappé de chez lui. Le chat n’a pas survécu.

Vidéo sur le même thème : Cette chienne a sauvé plus de 50 personnes après des catastrophes naturelles

 

mots-clés : Chien, Justice, Attaque

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité